C’Midi : Les dessous de la sanction de Line Jaber

People
Publié le Source : Linfodrome
c-midi-les-dessous-de-la-sanction-de-line-jaber Ph DR

Quelques jours après les sanctions infligées à la chroniqueuse mode de C’Midi, Line Jaber, suite à des propos discourtois qu’elle aurait tenus à l’endroit du champion olympique ivoirien, Cissé Cheick, on en sait un peu plus sur les raisons de cette mise à l’écart.

La sanction est finalement tombée vendredi 02 décembre. Line Jaber a été écartée de l’émission C’Midi pour une durée indéterminée. Les internautes et autres fans auront réussi leur lobby. Faire payer à la chroniqueuse son culot d’avoir osé tenir des propos discourtois à Cissé Cheick Salah. Quelques jours après cette sanction, Linfodrome vous plonge dans le secret de cette décision.

À lire cet article: De fortes pressions sur Line Jaber pour demander pardon à Cissé Cheick : De hautes personnalités impliquées

C’Midi, l’émission la plus chère de la Rti

Si certaines émissions ont du mal à voir le jour ou à refaire surface sur Rti 1, c’est bien à cause de l’émission C’Midi. Cette émission est la plus chère en terme de budget. Du coup, elle a fait ombrage à l’éclosion ou à la naissance d’autres productions. Le seul décor aurait coûté, à en croire des sources introduites au sein de la Maison Bleue, entre 20 et 25 millions de F Cfa. Notre source annonce qu’au départ, l’idée de faire de C’Midi l’émission vitrine de la Rti n’était pas trop du goût du directeur général, Ahmadou Bakayoko.

À lire cet article: Il y a un an, Le Vieux Ménékré traitait les chroniqueurs de C’Midi de « moqueurs »

Finalement, sera-t-il rassuré de la rentabilité d’une telle production par sa direction commerciale. D’où le gros investissement fait pour la production de l’émission avec des recrutements coûteux. C’est le cas de Joseph Andjou à qui la mission de coacher l’équipe sera confiée. Des chroniqueurs jouissant déjà d’une notoriété seront également recrutés pour mieux positionner le plus rapidement possible l’émission. Mais alors que Ahmadou Bakayoko fondait tous ses espoirs sur cette émission à gros budget, l’équipe de Joseph Andjou est toujours critiquée par les téléspectateurs. Les chroniqueurs ont du mal à faire l’unanimité à travers leurs interventions et autres réactions sur des faits précis qui suscitent d’acerbes critiques des téléspectateurs.

À plusieurs reprises, toujours selon nos sources, le DG de la Rti a demandé à l’équipe coachée par Joseph Andjou de faire beaucoup plus attention aux attentes des téléspectateurs en leur proposant des contenus de qualité. Au fil du temps, la direction générale de la Rti se rendra compte que rien ne change véritablement. Pis, les promesses de rentabilité faites ont du mal à se concrétiser. Et c’est même un véritable casse-tête chinois pour l’équipe de production d’avoir souvent des personnes pour assister en direct dans le studio à l’émission.

À lire aussi cet article: Affaire Line Jaber insulte Cissé Cheick à C’Midi : La réaction bouleversante du champion olympique

Des élèves transportés gratuitement des jours d’école pour assister à l’émission

Fait grave qui aura marqué plus d’un ayant suivi de près en direct de la maison de la télévision à Cocody, le déroulement de l’émission C’Midi, des élèves sont transportés gratuitement dans des cars pour assister à l’émission faute de spectateurs. « Très souvent, la Rti va convoyer des élèves aux alentours de 11h pour assister à l’émission parce qu’il n’y a personne pour occuper les places du studio », révèle une source au sein de la Rti.

Souvent, dévoile notre source, c’est dans la cour de la télévision que ces élèves alors dans leurs tenues d’école se changent pour arborer des tenues de ville. En plus des cas d’élèves, l’équipe de production avec son car arpente les rues de Cocody à la recherche de spectateurs. Tout ceci à eu à plonger, apprend-on, le DG de la Rti dans une colère noire qui a promis ne plus tolérer plus aucun dérapage. La sanction infligée à Line Jaber est donc la matérialisation des nombreuses mises en garde du DG à l’équipe de Joseph Andjou.

Joseph Andjou mérite lui aussi des sanctions

Premier responsable de l’émission C’Midi, Joseph Andjou méritait une sanction en lieu et place de Line Jaber. Line Jaber n’étant qu’une simple exécutante. Tout le processus de l’émission étant validé d’abord par l’équipe de production avant d’arriver à l’antenne. Des exemples de légèreté dans le traitement des interventions des chroniqueurs par Joseph Andjou sont légion. Une source révèle que Joseph Andjou préfère laisser chacun des chroniqueurs dire ce qu’il veut à l’antenne. Il n’a aucune rigueur, aucun regard sur les productions des membres de l’équipe, dévoile une autre source.

« Un des membres de l’équipe devait intervenir une fois sur un sujet sensible et a montré son speech à Andjou pour l’aider à trouver les mots justes mais contre toute attente, il lui a dit de se débrouiller comme il peut », confie une source proche de la production. « Andjou est une déception parce qu’il ne maîtrise véritablement rien sur cette émission qui lui est d’ailleurs tombée dessus en se la voyant confier », s’indigne un réalisateur de la Rti.

Comme on le voit, la succession des frasques des différents chroniqueurs et aussi l’émission qui tarde à être rentable avec une équipe de production peu rigoureuse, ont emmené la direction générale de la Rti à adopter des résolutions très strictes. D’où les premières grandes sanctions avec Line Jaber. Cela pour prévenir contre toutes déviations.

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.