Depuis son exil à Paris Yodé parle : '' Ce que je pense du Président ...''

People
Publié le Source : Linfodrome
depuis-son-exil-a-paris-yode-parle---ce-que-je-pense-du-president- Yode et Siro

Cela fait plus d'une année que Yodé et Siro se sont envolés pour la France, abandonnant sur les bords de la lagune ébrié, leur statut de Stars de la musique Zouglou et leurs privilèges pour se retrouver à Paris où ils font désormais partie des anonymes ; Qu'il est loin, le temps où ils remplissaient les grandes salles de spectacles et alignaient les tournées.

En France, Yodé et Siro sont devenus coutumiers de petites salles de spectacles et des bars, acceptant, de ‘’jouer’’ pour des broutilles. Mais, Yodé ne s'en offusque guère. Il considère que c'est un passage obligé pour gravir les marches du succès international. '' Je n'ai aucun regret. C'est une situation qui est passagère. La France n'est pas mon pays. Nous faisons ce que nous pouvons. Le fait d’être ici, peut nous ouvrir des portes et nous permettre d 'avoir des contacts, mais nous rentreront bientôt en Côte d'Ivoire'' révèle Yodé avec qui nous avons eu un échange téléphonique le lundi 06 février 2012. '' Nous nous portons bien, Siro et moi, nous respirons la grande forme. Nous préparons actuellement notre prochain album dont le titre éponyme est '' Ta Position '' qui sera plus incisif que les précédents. Nous continuons toujours de décrier les tares de la société. Sans parti pris. Bientôt, nous retournerons au pays. Mais avant cela, il faut tout boucler ici avec notre producteur, Benoît Falconé qui est en train de mettre les bouchées doubles pour que cet album ait un succès international. Désormais nous voulons tout faire en professionnels. Nous sommes donc en train de discuter avec une grande maison de distribution et une fois que tout sera bouclé, nous rentrerons à Abidjan. '' Nous profitons de l'occasion pour lui demander si lui et Siro craignaient pour leur sécurité, surtout qu'il avait été annoncé, que lui, Yodé, avait échappé à une tentative d'assassinat, raison pour laquelle, ils refusent de revenir en Côte d'Ivoire.''Non’’, rassure Yodé. ‘’Ce n'est pas pour un problème de sécurité. C'est pour la réalisation de notre album que nous sommes là. La preuve, nous étions déjà à Paris, lorsque des gens nous ont appelés pour nous informer que j'ai échappé a une tentative d’assassinat. Lorsque nous nous sommes renseignés, nous avons eu la confirmation de cette info. Mais cela s'est passé bien avant l'arrivée du président Ouattara au pouvoir. Aujourd'hui encore, nous ne savons pas qui était derrière cela. '' Certaines personnes affirment que c'est parce qu'ils sont des proches de Blé Goudé et de l'ancien président Laurent Gbagbo qu’ils refusent de rentrer à Abidjan ; ''Faux. Les gens racontent n'importe quoi. Moi, je n'ai aucun ennemi. Le président Ouattara ne peut pas être mon ennemi, c'est mon Président. Le Président de la République de Côte d'Ivoire est mon président. Il est le président de tous les Ivoiriens. Que les gens arrêtent d'utiliser notre nom pour régler leurs comptes. Je le dis, encore une fois, Alassane Ouattara est mon Président, et je le respecte. Nous, notre combat, c'est de lutter pour le mieux-être et le bonheur des Ivoiriens. Au temps de l'ancien président, Laurent Gbagbo était au pouvoir, nous l'avons critiqué à travers une de nos chansons dont le titre est ''Président''. Nous avons dit ''Si tu as choisi de nommer un voleur, c'est toi qu'on va prendre comme un voleur. Le peuple te regarde président''. Mais, actuellement, le président Ouattara n'a pas encore commis d'erreurs , c’est pour cela que nous ne pouvons pas le critiquer. Mais dès que nous constaterons une mauvaise gouvernance, nous n'hésiterons pas à le critiquer. C'est à travers l'humour que nous critiquons nos hommes politiques .

''A'Salfo m'a dit de rentrer au pays mais... ;''

A'Salfo est venu me voir un jour pour que je rentre au pays, au nom de la réconciliation nationale. Je lui ai dit que je n'ai rien à me reprocher, et que je n'ai rien contre le régime du président Ouattara. La Côte d'Ivoire est mon pays, je déciderai de rentrer quand le moment arrivera. Mais, je n'accepte pas qu'on envoie quelqu'un pour me demander de rentrer. Je dis non ! '' Revenant sur son mariage, Yodé révèle : ‘’Il y a beaucoup de gens qui pensent que c'est dans un avion que j'ai connu mon épouse. Non, ce n'est pas vrai ! On se connaît depuis Abidjan. ''