Le rappeur Kalash arrêté sur les Champs-Élysées à Paris

Publié le
le-rappeur-kalash-arrete-sur-les-champs-elysees-a-paris Ph DR
People

Le rappeur martiniquais Kalash a été arrêté par la police dimanche matin (17 mars 2019), à Paris. Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre l'arrestation notamment pour délit de fuite après des accrochages en voiture à Paris.

Les Champs-Élysées ont décidément vécu un samedi particulièrement éprouvant… Après les violences des casseurs, les forces de l'ordre ont été obligées d'intervenir dans la nuit pour arrêter le rappeur Kalash, qui a accroché plusieurs véhicules dans le quartier avec sa Porsche. Une information relayée rapidement par le site de la chaîne Martinique la 1ère, qui a diffusé une vidéo tournée sur place où l'on voit le chanteur, manifestement surexcité, crier « Y a quoi ici ? » avant d'être maîtrisé par les policiers.

À lire cet article : Accusée d’être battue par Niska, Aya Nakamura s’excuse et avoue tout : « Nous avons eu des hauts et des bas, je le confirme »

Agé de 30 ans, l'artiste martiniquais était de passage à Paris pour se produire dans les concerts donnés par Drake à l'AccorHotel Arena. C'est à l'issue du show de samedi soir qu'il a été interpellé dans les rues de Paris, avant d'être placée en garde à vue. Il pourrait être poursuivi pour accident avec délit de fuite et outrages à agents

À lire aussi : Manifestation des Gilets jaunes : Une vingtaine de magasins pillés sur les Champs-Élysées, Macron monte au créneau

Kalash qui ne serait pas à ses premiers ennuis judiciaires avait été mis en examen avec Admiral T, un autre rappeur antillais en 2014. Les deux artistes s'étaient fait interpeller après avoir agressé des policiers, manifestement en état d'ivresse. On leur reprochait des « violences sur fonctionnaires », outrages, coups de pied, coups de poing, projection au sol, gifles, lunettes arrachées.