Cinq mois après la mort de Dj Arafat / De graves révélations sur ceux qui ont tué le roi du Coupé-décalé, sa mère accuse : « Mon fils a été victime de sorcellerie familiale »

Publié le Modifié le
cinq-mois-apres-la-mort-de-dj-arafat-de-graves-revelations-sur-ceux-qui-ont-tue-le-roi-du-coupe-decale-sa-mere-accuse-mon-fils-a-ete-victime-de-sorcellerie-familiale Tina Glamour n’arrive toujours pas à digérer la mort brutale de son unique fils Dj Arafat (À G)
People

La sulfureuse chanteuse ivoirienne, Lobo Valentine alias Tina Glamour était, le samedi 4 janvier 2020, l’invité de la célèbre émission « Rien à cacher », de la radio commerciale Nostalgie. Un temps d’antenne qu’a saisi la mère de la star du Coupé-décalé Dj Arafat, pour faire de nouvelles révélations sur la mort de son fils, décédé le lundi 12 août 2019, à la suite d’un accident de la circulation à Angré.

« Mon fils a été dérouté spirituellement. Donc, quand tu es dérouté spirituellement, tu ne sais même pas ce que tu fais. Mon fils a été victime de sorcellerie familiale et ça vient du côté maternel. Parce que ce sont eux qui sont venus s’exhiber dès que mon fils est décédé », a confié Tina Glamour, non sans laisser entendre : « Je ne peux pas comprendre qu’il y a le décès de mon fils et il y a des gens que je ne connais même pas qui viennent patauger dans la maison de mon fils, on dirait des reptiles ». Aussi, la mère de Dj Arafat s’est-elle offusquée que ces gens fassent des réunions « clandestines », sans qu’elle n’en soit informée. « Et qui est à la tête ? », a-t-elle questionné.

Puis sans tact ni circonspection, Tina Glamour a accusé sa propre mère Amenan Dandi Lou d’être à la base de toute cette situation. « J’aime ma mère, mais tu ne me voles pas ce qui m’appartient! », a-t-elle tenu à faire savoir. Sans occulter de faire cette grave révélation : « Ma mère n'a jamais apprécié ma relation avec Houon Pierre, le père de Dj Arafat ». Avant de mettre sa propre génitrice en garde en ces termes : « Qu'elle reste loin des affaires concernant mon fils ».

Ensuite, Tina Glamour est revenue sur le mal-être qu’elle vit depuis la mort de son fils. Et surtout, sa descente sur le lieu de l’accident de son fils, qui avait suscité une énorme polémique sur la toile. « C'est normal. J'ai perdu mon enfant. Il y a une partie de moi qui est morte. Je vais refaire ça parce que normalement, je devrais même le faire en étant nue », a-t-elle indiqué.

Et de révéler : « C'est l'esprit de mon fils qui est venu vers moi. Il m'a dit: maman, ça fait 7 jours que je suis mort et personne ne s'en souvient. Va embrasser ma photo. Je lui ai dit: ''mais Ange Didier, tu vas faire les gens vont me traiter de folle''. Il m'a dit: ''il y a longtemps qu'on te traite de folle. Je me sens seul", et "mon fils était arrêté spirituellement là où il est mort. J'ai embrassé la photo de mon fils mais ils ont filmé le côté négatif».

Bien avant, elle n’a pas manqué de traduire sa reconnaissance aux célébrités dont Didier Drogba, Samuel Eto’o et Dadju qui lui ont exprimé leur compassion à travers un soutien financier. Toutefois, Tina Glamour s’est irritée de la promesse non tenue par le jeune chanteur malien Sidiki Diabaté. « Sidiki Diabaté ne m’a rien donné. Pourtant, il m’a dit : ‘’maman ne t’inquiète pas. Je vais t’offrir quelque chose. Donc si Debordo l’a allumé, il a bien raison », a-t-elle fulminé.

DIARRA Tiémoko