La gouvernante de DJ Arafat révèle : « Les proches d’Arafat m’ont abandonné alors qu’avant c’est par moi tous passaient pour le voir. Je suis seule »

People
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
la-gouvernante-de-dj-arafat-revele-les-proches-d-arafat-m-ont-abandonne-alors-qu-avant-c-est-par-moi-tous-passaient-pour-le-voir-je-suis-seule Ph DR

Moins d’un an après la mort de DJ Arafat, sa gouvernante Olivette Anouma fait des révélations sur les proches de Daïshikan. Hier, porte d’accès à DJ Arafat, celle qui a tenu la cuisine du ‘’président de la Chine’’ pendant une décennie accuse ses proches de lui avoir tourné dos.

Dans un entretien vidéo réalisé par Yves Roland Jay Jay, ex-chargé de communication de DJ Arafat, Olivette Anouma raconte ses débuts et ses moments de joie chez son patron, les derniers jours du chanteur et l’ingratitude de ses proches après son décès. 

C’est grâce à sa sœur aînée qu’elle s’est retrouvée dans les années 2008 à travailler chez DJ Arafat en tant que servante. Si le chanteur n’avait pas encore une aussi grande côte de popularité, Olivette était toutefois très heureuse de travailler chez le jeune chanteur. «  J’étais très contente quand ma grande sœur m’a dit que je devais travailler chez DJ Arafat », a-t-elle traduit. 

Au départ, dira-t-elle, elle travaillait pour DJ Arafat et Debordo alors que les deux chanteurs vivaient dans la même maison. Après leur séparation, Olivette continuera avec DJ Arafat dans sa résidence d’Angré. « Il vivait en ce moment dans la même maison que Debordo puis on a démaenagé pour aller dans sa dernière villa », a-t-elle indiqué.   

Au fil des années, une grande confiance naitra entre le maître et son employée. DJ Arafat lui confiera même de fortes sommes d’argent à garder. Et pour avoir facilement accès à DJ Arafat, certains de ses proches passaient par Olivette qui parvenait toujours à convaincre son patron. Malheureusement, depuis le décès de DJ Arafat, la personne très importante qu’elle paraissait, ne le sera plus. « Les proches d’Arafat m’ont abandonné alors qu’avant c’est par moi tous passaient pour le voir. Je suis seule. Personne ne m’appelle encore », a-t-elle dénoncé.    

À propos de la nouvelle de l’accident de DJ Arafat, c’est par l’une de ses amies résidant à Yamoussoukro qu’Olivette l’apprend. « J’étais en famille lorsque j’ai appris la nouvelle de son accident. C’est une amie qui m’a appelé pour m’informer. Aussitôt, j’ai appelé Olokpatcha qui m’a confirmé la nouvelle. Je me suis rendue ce soir-là à la clinique où il était interné de minuit jusqu’à 05h du matin», a-t-elle relaté. 

Rentrée à la maison, Olivette gardait la foi que son patron rentrerait à la maison. Que non ! Aux environs de 10h ce 12 août 2019, elle est frappée par la douloureuse nouvelle du décès de DJ Arafat. Terrifiée, elle tombe dans les pommes. « J’ai appris le décès aux alentours de 10h. Je me suis évanouie. Je n’arrivais pas à y croire, j’étais choquée. Je me sens seule, il me manque. Il avait l’habitude de me taquiner et me faire rire. Depuis son décès, il m’arrive de prendre mon téléphone pour écouter les notes vocales qu’il me laissait et je me mets à pleurer. C’est quelqu’un de fou », a-t-elle confié à l’interviewer.  

Olivette dit avoir entamé une nouvelle vie. Elle s'est mise dans la restauration.  

 

Philip KLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.