Grammy Awards 2021 : Tout sur les prix récompensant l'industrie américaine du disque

Publié le
grammy-awards-2021-tout-sur-les-prix-recompensant-l-industrie-americaine-du-disque Ph DR
People

La 63ème cérémonie des Grammy Awards, les récompenses de l'industrie américaine du disque, a célébré dimanche le sacre des chanteuses Beyoncé, Meghan Thee Stallion, Taylor Swift, H.E.R. et Billie Eilish.

Après avoir reçu le trophée de la meilleure vidéo musicale, partagé avec sa fille aînée Blue Ivy qui figure à ses côtés dans le clip de Brown Skin Girl, et celui de la meilleure performance R&B, pour son titre Black Parade, la chanteuse américaine Beyoncé a battu le record de récompenses en carrière pour une artiste féminine aux Grammy Awards, avec 28 trophées.

La rappeuse américaine Megan Thee Stallion s’est elle imposée comme la « révélation de l’année », et le remix de son titre Savage, avec la participation de Beyoncé, a valu aux deux artistes les prix de la « meilleure performance rap » et de la « meilleure chanson rap ».

Le Palmarès : 

Album de l’année :

« Folklore » de Taylor Swift

Enregistrement de l'année, attribué pour la performance globale d'un titre :

« Everything I Wanted » de Billie Eilish

Chanson de l'année, attribué aux auteurs/compositeurs :

« I Can't Breathe » de H.E.R.

Révélation de l’année :

Megan Thee Stallion

Meilleure vidéo musicale :

« Brown Skin Girl » de Beyoncé, Blue Ivy et WizKid

Meilleur album de rap :

« King's Disease » de Nas

Meilleur album de rock :

« The New Abnormal » de The Strokes

Meilleur album vocal pop :

« Future Nostalgia » de Dua Lipa

Meilleur performance pop solo :

« Watermelon Sugar » de Harry Styles

Meilleur duo ou performance collective pop :

« Rain On Me » de Lady Gaga et Ariana Grande

Meilleur album de musique urbaine contemporaine :

« YHLQMDLG » de Bad Bunny

Meilleur album de R&B :

« Bigger Love » de John Legend

Meilleur album de musique alternative :

« Fetch the Bolt Cutters » de Fiona Apple

Meilleur album de musique du monde:

« Twice As Tall » de Burna Boy