Après sa récente prestation, les échos du concert de Salif Keïta

People
Publié le Modifié le Source : L'inter
apres-sa-recente-prestation-les-echos-du-concert-de-salif-keita Le concert de Salif Keïta a tenu toutes ses promesses.

De simples spectateurs sont devenus pleinement acteurs du concert de l'artiste malien Salif Keïta, au cours de l'événement qui a eu lieu le vendredi 23 juillet 2021 au palais de la culture d'Abidjan-Treichville.

Des autorités au concert de Salif Keïta

Le public était constitué de hautes autorités dont, le maire d’Adjamé Soumahoro Farikou, les directeurs généraux de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (Rti) et de la radio nostalgie, messieurs Fousséni Dembélé et Cheick Yvhane, Kenzo cash money, des femmes et des hommes, des occidentaux (touristes), des jeunes, des couples de tout âge.

 

Des personnes bien habillées

Pour se donner du look au spectacle musical, la majorité était habillée dans un modèle de robe longue ou courte, boubou, maxi, en basin, en dentelle, en pagne, ornée de bijoux, et d’autres avaient enfilé un jean et un tee-shirt avec des chaussures selon le style.  

 

A l’entrée des lieux

Grâce à plusieurs gardes robustes (gros bras), habillés dans un uniforme de tee-shirt noir et un jean blanc, c’est dans un calme total que des personnes accédaient à chaque entrée de la salle Anoumabo, où s’est déroulée la manifestation, vendredi 23 juillet 2021.

 

Le manque de patience des spectateurs

Avant la montée en scène de l’auteur, chanteur, compositeur Salif Keïta, plusieurs artistes ivoiriens de renommée ont entretenu le public par leur prestation, qui a commencé aux environs de 18h. A un moment, ces spectateurs s’en sont lassés, réclamant à cor et à cri la star malienne.

 

Deux types de siège dans la salle

En dehors des sièges confortables de la salle, certaines personnes ont préféré prendre d’assaut des sièges de fortune en plastique pour mieux voir leur star. Ces sièges étaient placés après les dernières vagues du modèle au palais de la culture.

 

La voix d’or d'Afrique monte sur le podium

Il y a eu des cris de joie, des acclamations, des sauts et des vibrations quand le grand Salif Keïta a fait sa montée sur scène, à 21h 39 minutes.

 

Le public fait un show proprement épatant

De simples spectateurs sont devenus pleinement acteurs de l’évènement. C’est dans des moments de communion et de partage intense, parfois sources d’émotions fortes que le ‘’griot blanc’’ a entonné les morceaux de son riche répertoire musical. Avec ses belles œuvres de  ‘’Mama’’ à ‘’Madan’’ en passant par « Tekèrè, Africa, M’Bemba et Mandjou », il a monté le mercure. La voix qu’a dégagée le public durant le concert live était acoustiquement somptueuse. Elle semblait être celle d’un vrai orchestre musical pour une expérience finalement participative. La voix d’or, Salif Keïta, n’a pas failli à sa réputation car, l’organisation était réussie en couleur avec sa musique naturelle et sensible.

 

Un ''travaillement'' à couper le souffle

Le maire d’Adjamé Soumahoro Farikou et Kenzo cash money ont inondé Salif Keita de billets de banque sur la scène. Les gros bras ont empêché ses fanatiques de le rejoindre. Toutefois, des personnes chanceuses parmi eux se sont prosternées devant sa personne pour lui toucher les pieds et le serrer dans leur bras. Ces dernières lui ont remis des présents.

 

Daniel MEDEBODJI (Stg)