Cinéma : Bleu Brigitte Agbré crie sa colère aux autorités culturelles

People
Publié le Source : Linfodrome
cinema-bleu-brigitte-agbre-crie-sa-colere-aux-autorites-culturelles

L’actrice et réalisatrice Bleu Brigitte Agbré a crié sa colère au Ministère de la Culture, des arts, et de l’industrie du spectacle, du Fonds de soutien à l’Industrie cinématographique et au bureau ivoirien du droit d’auteur (Burida).

Dans une vidéo directe d’une heure ce mercredi 13 octobre 2021, Bleu Brigitte a crié sa colère aux autorités culturelles soulignant qu’ils n’aident pas les acteurs du cinéma ivoirien. Pour la réalisatrice, tous les

« Attention, je n’aime pas parler, j’en ai plus que marre. Au Burida, mon nom est la-bas. Voilà des gens qui travaillent pour le cinéma, vous faites semblant de ne pas reconnaître leur talent. Vous allez finir par nous tuer, c’est quel métier qu’on a choisi, on est obligé de quémander. Si vous pensez qu’on ne mérite pas d’exister, alors fermez le ministère », s’est plaint la mère d’Apoutchou national.

Parlant du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) et du festival de cannes, une des actrices de la série « Faut pas fâcher » a souligné que c’est les réalisateurs qui doivent s’y rendre pour vendre le pays, pour chercher des fonds.

« Vous sélectionnez des gens qui doivent aller au Fespaco (...) c’est les mêmes personnes que vous envoyez toujours », a-t-elle crié précisant qu’elle n’a jamais été à ce Festival.

Virus 1, Virus 2, Les larmes de l’amour sont entre autres les films qu’elle a réalisés. Par ailleurs, le Fespaco est prévu du 16 au 23 octobre 2021 à Ouagadougou. « La Nuit des Rois », le seul long métrage ivoirien qui figure parmi les films à l’assaut de l’Etalon d’or.

Sandra Kohet