Miss Monde : Olivia Yacé éblouit la toile ivoirienne, la raison

People
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
miss-monde-olivia-yace-eblouit-la-toile-ivoirienne-la-raison

La Miss Côte d’Ivoire Olivia Yacé, candidate à l’élection de Miss Monde, a éblouit la toile ivoirienne ce dimanche 28 novembre 2021 avec une tenue traditionnelle.

On ne peut passer trente secondes sur la toile sans voir la belle tenue d’Olivia Yacé avec des compliments de beauté sur sa tenue de cauris.

 « Cette tenue traditionnelle raconte l'histoire de la femme AKAN de Côte d'Ivoire. Elle représente la beauté, la féminité et la bravoure incarnées par les femmes de ce groupe ethnique. Ce costume, entièrement fait à la main et soigneusement confectionné avec du pagne tissé AKAN, célèbre la femme en tant que porteuse d'enfants et donneuse de vie.


Les cauris qui composent la pièce maîtresse proviennent de l'océan et symbolisent la création, la vie et la protection.  Ils sont entrelacés et courent tout le long du corps pour représenter les belles vagues et cascades de Côte d'Ivoire.

La coiffe représente une calebasse pleine d'eau que la femme AKAN porte sur sa tête en revenant de la rivière.  C'est une source de vie, et il symbolise le travail acharné.

La couleur de fond orange du costume évoque le drapeau de la Côte d'Ivoire comme symbole de patriotisme.  La bande orange du drapeau ivoirien orange-blanc-vert exprime la splendeur de l'épanouissement national », a indiqué la miss Côte d’Ivoire 2021 ce dimanche 28 novembre sur sa page Facebook.

Des stars aux internautes lambda, personne n’est indifférent sur le style de vêtement confectionné des mains de maître de la styliste Lafalaise Dion. Originaire de l’ouest de la Côte d’Ivoire, où les cauris ont une grande importance, Lafalaise Dion s’est approprié ce matériau pour ses créations. Des chapeaux aux colliers en passant par des masques. Après avoir habillé Beyonce en 2019, c’est au tour de la miss Côte d’Ivoire d’être superbement vêtue par cette passionnée de mode.

« Merci à @olivia.yace et à ta mère pour l’opportunité que vous nous avez offerte. Nous avons réalisé notre première robe haute couture “ la femme créatrice de vie. Ce travail est fait de mains, depuis la conception du pagne tissé, monté fil par fil, de la réalisation de la robe, du couvre-chef, au montage de chaque cauris. Chaque cauris sur cette tenue porte l’empreinte de votre nom et votre courage », a écrit Lafalaise Dion.

Sandra Kohet