Showbiz : Un ancien gnambro s’essaie à la musique en lançant un album

Publié le
showbiz-un-ancien-gnambro-s-essaie-a-la-musique-en-lancant-un-album L'artiste ONG Bak en conférence de presse à Koumassi
People

ONG Bak, un ancien syndicat du transport communément appelé « gnambro » se lance dans le showbiz ivoirien en annonçant la sortie de son album.

Touré Anzoumana alias « le général » de l’ancienne gare du grand carrefour de Koumassi se reconvertit en artiste chanteur et sort un album de 8 titres. Une information donnée le samedi 25 décembre 2021 au cours d’une conférence de presse à la nouvelle gare de Koumassi en présence de plusieurs acteurs du transport.

Album « Renaissance »

« La renaissance » est le titre du premier album composé de 8 titres. A travers un style musical intitulé « Taba Taba », dont il est le créateur, ONG Bak, son nom d'artiste, se dit prêt à montrer à l'opinion qu'il n'est pas arrivé en musique par contrainte mais par pure conviction

Passionné de l'art et de la musique l'album de l'artiste est composé de 8 titres dont 6 chansons et deux remix 

« On renaît de nouveau, on apporte quelque chose de nouveau. On a envie de montrer aux autres ce qu'on peut faire et on a besoin de vos critiques pour aller plus loin », a expliqué Khady Sidibé, la directrice de communication de l’artiste précisant qu’au lieu des Cds, ce sera des clés Usb stickés qui seront vendus sur les marchés.

Modèle de reconversion sociale

Cet ancien responsable de gare était un « grand », car il avait l’œil sur tout ce qui se passait à l'ancienne gare routière du grand carrefour de Koumassi, et en était le responsable. Pour Wayoro Guy Charles, conseiller du maire Cissé Bacongo présent à cette conférence de presse, cet artiste a quelque chose de particulier qui mérite d'être révélé parce qu'il s'agit d'un modèle et symbole de reconversion.

On peut être dans le transport mais être reconverti de manière très positive. C'est ce symbole qu'il incarne.

 « Cette carrière qui sonne comme une reconversion sociale bien réussie. On peut être dans me transport mais être reconverti de manière très positive. C'est ce symbole qu'il incarne », a-t-il ajouté soulignant que « c'est pour cela que nous avons invité le ministère du transport au cours d'une tournée dans les gares à faire découvrir cet artiste qui va parler aux autres.

Sandra KOHET