People : L’actrice Val Hassane après avoir été battue et défigurée « j’aurais dû partir depuis »

Publié le
people-l-actrice-val-hassane-apres-avoir-ete-battue-et-defiguree-j-aurais-du-partir-depuis l'actrice Val Hassane
People

L’actrice ivoirienne Val Hassane et fille du comédien Hassane David est revenu sur les faits, après avoir été battue et défigurée.

L’actrice ivoirienne Val Hassane a été battue par son petit ami selon les images qu’elle a posté sur les réseaux sociaux le vendredi 14 janvier 2022.

Battue par son ex

Invitée ce mardi 18 janvier 2022 dans une émission sur la Nouvelle Chaîne ivoirienne (NCI), l’actrice Val Hassane est revenue sur les différents faits. Presqu'en larme, elle a expliqué les situations qu'elle vivait avec celui qu’elle connaît depuis 2010. Ils se sont séparés, et ils se sont remis ensembles. Depuis leur réconciliation en 2020, tout a basculé.

Des discussions houleuses aux coups et blessures

« Rien ne justifie cela mais on se disputait beaucoup. Et il n'arrivait pas à se maîtriser. Quand il est revenu dans ma vie je n’avais personne. On se bagarrait tout le temps. Depuis son retour. Quand on a repris ensemble. L’harmonie n'était pas au beau fixe. Il était beaucoup jaloux. On allait beaucoup en boîte. Et moi, je trouvais ça lassant. Et souvent, je ne partais pas avec lui », a expliqué l'une des actrice de la série "Yopougon dans le quartier".

J'aurais dû partir depuis 

« Ce qui me fait mal c'est que quand on dispute moi je veux partir. Mais il me dit après de rester. On se dispute, il me donne des paires de gifles (...) J'aurais dû partir depuis », a-t-elle ajouté  expliquant entre deux sanglots que  « mes parents et mes proches sont découragés surtout de moi car ils m'avaient demandé de partir mais je l'aimais donc je ne pouvais pas partir ».

Selon les images qu’elle a diffusées, l’auteur de ces actes de barbarie serait son compagnon, Éric Jordy qui l’aurait traité de « femme frivole ».

. En effet sur l’un des snap ou la jeune femme affiche ses blessures, elle laisse un court message qui en dit long : « parce que je veux pas faire foyer je suis parti ? Parce que j’aime le dehors, j’aime vadrouiller ? Parce que j’aime le djandjouya ? la puterie donc je voulais ma liberté ? D’accord ! », avait-elle publié, avec des images d'elle sur son compte Snapchat.

Sandra KOHET