Obsèques Jaguen Abouet : le dernier hommage des artistes à l’un des plus grands manager

Publié le
obseques-jaguen-abouet-le-dernier-hommage-des-artistes-a-l-un-des-plus-grands-manager Décès Jaguen Abouet, manager d'artistes
People

Plusieurs artistes des différents styles musicaux ont rendu un dernier hommage à l’un des plus grands manageurs de Côte d’Ivoire.

C’est le complexe sportif de Yopougon qui a accueilli dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 janvier 2022 de nombreux artistes, chantres, producteurs et mécènes ont rendu un dernier hommage au manager d’artiste de renom, Jaguen Abouet, au complexe sportif de Yopougon.

Veillée artistique en présence du maire de la commune

Dans la nuit du samedi 22  au dimanche 23 janvier 2022, plusieurs artistes de renom ont pris d’assaut le complexe sportif de Yopougon, pour rendre un hommage à celui qui a fait la carrière de plusieurs d’entre eux ainsi que les bons moments de la musique moderne ivoirienne.

A côté de ces artistes, le premier adjoint au maire de Yopougon, Issifou Coulibaly, a pris part à la veillée artistique de l’homme de culture.

La suite du programme des obsèques

Le mardi 25 janvier, il est prévu un atelier au Palais de la culture de Treichville et le jour suivant, un match de gala va se dérouler au terrain du Nouveau Quartier de Yopougon. La levée de corps va se tenir le vendredi 28 janvier 2022 à Ivosep Treichville, suivie du transfert de la dépouille à Sakassou.

Je n’ai pas de mot pour cette nouvelle, c’est trop fort ça Président Djaguen Abouet Tu t’es battu jusqu’au bout pour la culture. Repose en paix tu es un véritable guerrier

Décédé le 14 décembre 2021 des suites d’une longue maladie, Niamien Claude Abouet alias Jaguen Abouet, sera inhumé le 29 janvier 2022 à Sakassou. Il a été à la genèse du succès de nombreux artistes ivoiriens.

Des artistes évoluant dans le milieu du Zouglou ou du coupé décalé ont été affecté par la disparition de ce grand homme du showbiz ivoirien.

« Je n’ai pas de mot pour cette nouvelle, c’est trop fort ça Président Djaguen Abouet Tu t’es battu jusqu’au bout pour la culture. Repose en paix tu es un véritable guerrier », avait écrit l’artiste Zouglou Molière au lendemain de son décès.