People : Tina Glamour réclame la médaille de l’ordre du mérite culturel à la ministre Harlette Badou 

Publié le Modifié le
people-tina-glamour-reclame-la-medaille-de-l-ordre-du-merite-culturel-a-la-ministre-harlette-badou Tina Glamour reconnait la générosité de la ministre Harlette Badou (PhDr)
People

Tina Glamour veut aussi sa médaille pour son mérite dans la contribution pour l’évolution de la Culture en Côte d’Ivoire.

Tina Glamour, la mère de feu Arafat Dj a réclamé sa décoration auprès de la ministre de la Culture, de l’Industrie, des Arts et du Spectacle Harlette Badou N'Guessan Kouamé à en croire le confrère Prime mag. L’artiste estime qu’elle mérite elle aussi une médaille de la part de l’Etat de Côte d’Ivoire. Car son expérience parle d’elle-même dans le milieu.

« C'est bien de décorer. Mais je pense qu'il faut tenir compte de la hiérarchie. Je compte à mon actif plusieurs années de présence sur la scène. J'ai, moi aussi aussi apporté, ma pierre à l'édifice pour l'évolution de l'art en Côte d'Ivoire. En plus de la chanson, je suis aussi actrice. J'ai tourné dans des films réalisés par de grands réalisateurs comme Feu Henry Duparc » a-t-elle fait remarqué.

Je mérite aussi d'être décorée

Elle poursuit en démontrant en quoi son savoir à changer les stéréotypes dans la musique en Côte d’Ivoire. Et ses déhanchés y sont pour beaucoup.

« En matière scénique, j'ai décomplexé les chanteuses ivoiriennes. Le glamour, le sexy show dans la chanson ça vient de moi. Ce n'était pas que Tshala Muana la Congolaise qui roulait ses reins ici en Cote d’Ivoire. Oui, j'ai secoué les reins pendant des années ici. J'ai fait de grands écarts sur de grandes scènes. Dont le stade Félix Houphouet-Boigny » a ajouté la mère du Daïshi.

Tina Glamour, pour prouver qu’elle demeure à la page, n’a pas manqué de citer ses récentes œuvres musicales avant de conclure « madame la ministre, avec tous ces efforts scéniques, je mérite aussi d'être décorée ».

Une décoration pour Antoinette Allany

En plus de son cas, l’artiste aux jeux de reins, a également plaider pour sa consœur Antoinette Allany. Elle refuse que sa « sœur » et elle soient mises aux oubliettes. Par la même occasion, elle demande à la ministre Harlette Badou d’avoir une pensée pour sa fille décédée Bébé Carla.

« Allany a aussi fait des tubes. Avec elle, l'on n'avait rien à envier aux Congolaises. Ma sœur Antoinette Allany mérite aussi d'être décorée. Nous sommes les Madonna de la Côte d'Ivoire. On peut nous oublier avec tous ces déhanchements? Après avoir secoué nos reins ? Madame le ministre, nous méritons d'être aussi décorées dans l'ordre du Mérite culturel. Madame la ministre, on vous dit aussi très généreuse et soucieuse du bien-être des artistes J'attends donc mon pecto pour le décès de ma fille. Madame le ministre je vous remercie ! » a demandé la mère de Bébé Carla.

Alain Zadi

Vidéo