La collaboration Alpha Blondy et Sidiki Diabaté sur ‘’ Lahiry’’ enregistre 362.000 vues sur Youtube en 5 jours

Publié le
la-collaboration-alpha-blondy-et-sidiki-diabate-sur-lahiry-enregistre-362-000-vues-sur-youtube-en-5-jours Alpha Blondy, Artiste chanteur Reggae
People

le point de la vidéo '' Lahiry''  d'Alpha Blondy 5 jours après sa sortie

Sortie le 02 juin 2022, le titre ‘’ Lahiry’’ d’Alpha Blondy en feat avec Sidiki Diabaté enregistre 362.035 vues sur Youtube.

Le clip du titre ‘’Layiri ‘’ ( promesses) de la méga star Ivoirienne, Alpha Blondy, issu de son dernier album ‘’ Eternity’’.

Une thématique très Africaniste.

En collaboration avec la star Malienne, Sidiki Diabaté, le titre ‘’ layiri’’ d’Alpha Blondy sorti ce jeudi évoque le sujet des promesses non tenues.

362.035 vues sur Youtube

Le clip réalisé par Roland Gogo présente une dame qui, à la recherche d’enfantement a consulté un arbre sacré pour obtenir un enfant. Quelque temps après, elle contracte une grossesse. Après avoir mis en monde l’enfant, le génie qui a fait de  sorte d’elle contracte la grossesse est venu reprendre l’enfant. C’est un thème qui parle très Africaniste qui parle à tous les Africains.

73.000 sur Youtube en moins de 24h

La grosse collaboration musicale entre Alpha Bondy et Sidiki Diabaté attire plusieurs followers. En moins de 24 heures, le clip de ‘’ Layiri’’ enregistre 73.000 vues sur Youtube. Un chiffre prometteur lorsqu’on connaît le poids musical des deux (2) artistes sur le continent.

L'album Eternity

Quarante ans de carrière ! C’est en 1982 que l’Afrique et le monde découvraient ce prophète du reggae ivoirien avec le single Brigadier Sabary (Opération coup de poing), son premier classique.

Après un silence discographique de quatre ans (Human Race était sorti en 2018), l’artiste reggae le plus populaire du continent africain a sorti son vingtième album studio, Eternity, où l’on retrouve ses fondamentaux : des textes engagés (Excision avec Clinton Fearon, Immigrés, le single Pompier pyromane), une reprise inspirée (African Rebel, adaptation de Soul Rebel du grand frère Bob Marley), des invités de marque (Stonebwoy sur Love PowerSidiki Diabaté sur Layiri (Le Serment)) et le retour d’une technique qu’il employa pour la première fois en 1987 avec Jah Houphouët nous parle, la mise en musique de discours politiques sur Épistémicide, avec les voix de l'historien et auteur Cheikh Anta Diop, la femme politique Aminata Traoré et l'écrivaine Fatou Diome. Toujours aussi passionné, engagé et toujours très reggae, l’album ‘’ Eternity’’ promet.