Fête de la musique : Lumière sur la résilience des artistes pour s’adapter aux attentes des mélomanes

Publié le
fete-de-la-musique-lumiere-sur-la-resilience-des-artistes-pour-s-adapter-aux-attentes-des-melomanes photo Didi B et Fally
People

célébration de la fête de la musique avec l'accent mis sur la résilience des artistes.

La fête de la musique est célébrée partout dans le monde entier ce mardi 21 juin 2022. Face à un public de plus en plus exigeant et les difficultés exogènes, les artistes ont obligation de se challenger pour percer.

La résilience

La musique a besoin de se réinventer, de se réadapter et de se bonifier. Dans un environnement très concurrentiel à l’air du digital, tout artiste qui ne s’y met pas, cour à sa chute. 

artiste et acteur de l’industrie musicale doit penser à se réinventer pour exister

Certains artistes l’on bien compris. Dans le rap Ivoire par exemple, l’artiste Didi B qui a mis sur le marché du disque son premier album solo baptisé ‘’ Mojo trone 2, history ’’, réalise une très belle performance et se positionne en tête des hits en Côte d’Ivoire comme en Europe. À travers son titre ‘’ Tala’’, l’artiste a réussi à capter l’attention d’un public plus large que celui qui écoute le rap d’ordinaire. On parlera peut-être de ‘’ Rap-décalé’’, mais Didi B a réussi son coup en y associant un pas de danse assez facile à exécuter. Même ceux qu’on appelle en Côte d’Ivoire les ‘’ Gnambro’’ qui sont très loin d’écouter le rap, sont des fanatiques de ce titre qui a atteint plus d’1 million de vues en moins d’un mois sur Youtube et qui est en passe de devenir le hit des vacances. C’est aussi cela la résilience. Sans changer de registre, il a adapté son Rap de sorte a toucher un grand public.

Le streaming

À l’ère du digital, la musique se vend en ligne grâce des plateformes de téléchargements légaux. En effet, « Les grands labels n’ont quasiment pas de revenus en Afrique. Ils ont accepté de réduire leurs marges afin de parvenir à des offres accessibles à l’ensemble du marché. 60% des écoutes sur WAW MUZIK est de la musique locale. L’acquisition de ces contenus locaux s’est imposée comme notre priorité. Elle répond à la demande du marché et marque notre différence vis-à-vis de la concurrence », a confié Jean-Philippe Audoli, Président de l’entreprise Waw Muzik

De ce fait, le streaming devient impérativement une solution innovante pour l'industrie musicale en ce 3e millénaire de l'Autoroute de l'Information et de la Communication, pour tout artiste qui veut rentabiliser.

À l’occasion de cette célébration de la fête de la musique, au-delà de l’aspect festif, chaque artiste et acteur de l’industrie musicale doit penser à se réinventer pour exister