Parti unifié, alternance en 2020/ Un Mouvement du Rdr: «Il n'y a jamais eu d'accord entre le Rdr et le Pdci... »

Politique
Publié le Source : Soir info
parti-unifie-alternance-en-2020-un-mouvement-du-rdr-il-n-y-a-jamais-eu-d-accord-entre-le-rdr-et-le-pdci Ben Kayala et ses camarades rejettent ''la surenchère politique'' du Pdci

Le Mouvement ''Ne touche pas à mon Rdr'' s'est réuni, le lundi 7 mars 2015, au siège du Rassemblement des Républicains (Rdr, parti au pouvoir), pour analyser l'actualité au sein du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), notamment le parti unifié et l'alternance en 2020.

Sur ces questions, Ben Kayala, président dudit mouvement, et ses collaborateurs, ont déploré les agissements des responsables du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), après la décision d'appeler le parti unifié, Rhdp. ''Alors que le ministre Amadou Soumahoro est à la manœuvre pour remplir cette mission exaltante, nous constatons au même moment que notre principal allié, le Pdci Rda est engagé dans une bataille dans laquelle le Rdr est violemment pris à partie dans toutes les sorties des premiers responsables du Pdci Rda'', mentionne la déclaration qui a sanctionné la réunion, et dont nous avons reçu copie, hier lundi. Pour Ben Kayala et ses amis, ''le Rdr et son secrétaire général sont pris dans un traquenard''. Et d'expliquer que dans ce traquenard, ''Amadou Soumahoro se retrouve avec deux étiquettes : une étiquette pour mettre en place les mécanismes du parti unifie d’ici septembre 2016 et une autre où il doit gérer au quotidien son parti, le Rdr. Pendant ce temps, le Pdci a mis son turbo en marche et ses premiers responsables sont sur tous les fronts pour (re)dynamiser les structures de base de cette formation''. Le Mouvement ne touche pas à mon Rdr trouve même curieux, le fait que lors de leurs sorties, les dirigeants du Pdci ne font aucune référence au parti unifié, et parlent de trahison. ''Maurice Kacou Guikahué et ses lieutenants versent dans la surenchère politique où le Rdr est taxé de parti ingrat dont on n’aura pas besoin pour prendre le pouvoir en 2020'', indique la déclaration. Répondant au Pdci, Ben Kayala et son équipe ont soutenu qu'''il n'y a jamais eu d'accord entre le Rdr et le Pdci'' sur la gestion de l'après Ouattara en 2020. «Nous, militants du Rdr, n'avons pas connaissance d'une quelconque promesse concernant une alternance qui se ferait en faveur du Pdci en 2020. Sur cette question précise, nous savons que le président de la République a mis fin au débat sur sa succession dans une interview qu’il a accordée à la chaîne internationale France 24, peu avant le scrutin présidentiel, du 25 octobre 2015. ''Bien sûr qu'il y aura une alternance en 2020. Mais cette alternance concerne ma personne et non un parti politique. C'est le meilleur d'entre nous qui me succédera'', avait indiqué en substance le président de la République. Alors, de quelle promesse parle-t-on au Pdci, au point où l’on estime que le président Alassane Ouattara doit respecter la parole donnée ? », précisent-ils. Non sans affirmer que ''l'offensive du Pdci vise à détourner les républicains des vraies questions, et à terme déboucher sur une phagocytose du Rdr pour faire monter le Pdci en puissance afin de jouer les premiers rôles en 2020''. Le Mouvement ne touche pas à mon Rdr a rappelé les acquis du Pdci dans la co-gestion du pouvoir avec le Rdr. ''...le Pdci qui crie aujourd’hui au loup, totalise à lui seul, plus de 15 ministres au Gouvernement, sans compter les Dg et Pca'', fait remarquer Ben Kayala qui a appelé tous les responsables de structures, les militants et sympathisants du Rdr, à se mettre ''en ordre de bataille pour la (re)dynamisation du Rdr.

BAMBA Idrissa

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.