Réconciliation en Côte d'Ivoire

Mariatou Koné: «Les militaires déserteurs peuvent retrouver leurs postes», s'ils rentrent

Publié le
mariatou-kone-les-militaires-deserteurs-peuvent-retrouver-leurs-postes-s-ils-rentrent
Politique

Les militaires ivoiriens qui ont fui la Côte d'Ivoire suite aux crises pourront regagner leurs unités respectives. La ministre Mariatou Koné et le représentant du Hcr en Côte d'Ivoire en ont donné l'assurance.

Le mardi 28 juin 2016, à la faveur du retour de réfugiés ivoiriens en Guinée, la ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de l'indemnisation des victimes en Côte d'Ivoire, Pr. Mariatou Koné a réitéré la volonté du gouvernement ivoirien et du Président Alassane Ouattara de voir tous les compatriotes rentrer au pays pour participer à la réconciliation. Vu que «les conditions de sécurité et de paix sont réunies» a-t-elle dit. «Même les militaires considérés comme déserteurs peuvent revenir et retrouver leurs postes...», a rassuré la ministre.

Les propos de Mariatou Koné, le seul membre du gouvernement à aller à la rencontre des réfugiés au Ghana et au Liberia, ont été soutenus par le représentant du Hcr en Côte d'Ivoire, Mohamed Askia Touré. «Je voudrais signaler que les militaires parmi ces réfugiés ont le droit de retrouver leur uniforme et leur place dans l'armée qu'ils ont quitté depuis plusieurs années », a-t-il répondu au sujet des appréhensions qu'ont certains réfugiés qui craignent pour leur sécurité ou d'être jetés en prison, une fois en Côte d'Ivoire.

Quant à Sindé Faustin de qui a regagné son pays, le mardi, après s'être réfugié en Guinée depuis janvier 2011, il dit «je suis heureux de rentrer dans mon pays, je suis très content»

César DJEDJE MEL
Voir ses articles