Législatives 2016

Pourquoi Yasmina Ouegnin aura du mal à triompher à Cocody

Politique
Publié le Source : Linfodrome
pourquoi-yasmina-ouegnin-aura-du-mal-a-triompher-a-cocody

Ecartée par le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) dans la course aux législatives, Yasmina Ouégnin, députée sortante de Cocody a décidé de se porter candidate indépendante. Cependant, les choses pourraient être encore plus difficiles pour la fille du célèbre Georges Ouegnin.

« C’est en tant que candidate indépendante, que je briguerai un nouveau mandat au parlement national le 18 décembre. Sans bannière partisane et surtout sans carcan politicien ». C’est par ces mots que Yasmina Ouégnin, députée sortante de Cocody pour le compte du PDCI-RDAa annoncé sa candidature aux élections législatives de décembre prochain. Non retenue pour défendre les couleurs du ‘’Vieux parti’’, la fille de l’ex-patron du protocole d’Etat va donc briguer un nouveau mandat au parlement en son seul nom.

Clairement sanctionnée pour ses actes de ‘’rébellion’’ contre les décisions de son parti, Yasmina Ouégnin jouit cependant d’une bonne côte de popularité sur les réseaux sociaux notamment. La benjamine des Ouegnin y apparait comme la voix de ceux qui s’érigent contre le système des partis politiques ivoiriens de plus en plus décrié par les jeunes. Plusieurs internautes se sont mêmes lancés de façon bénévole dans une sorte de campagne avant l’heure pour la fille du proche collaborateur de Félix Houphouet-Boigny.

Mais, en l’état actuel des choses dans le microcosme politique ivoirien, les chances de victoire de Yasmina Ouégnin sont objectivement minces. En effet, sans préjuger de la transparence des élections dans le pays, il est difficile d’imaginer une indépendante taxée « d’indisciplinée » triompher dans la commune stratégique de Cocody. Une victoire de Yasmina Ouégnin en décembre prochain serait un véritable désaveu pour le RHDP et son président, Henri Konan Bédiéqui, on le sait badine très peu avec la discipline au sein de sa formation politique.

Maurice Kacou Guikahué, Secrétaire exécutif du vieux parti avait même récemment jeté des pierres chaudes dans le jardin de la jeune députée même s’il ne l’a pas nommément cité. « Je vais me battre pour que toutes les femmes députées soient reconduites. Sauf celles qui n’ont pas eu un bon comportement », avait déclaré le proche collaborateur d’Henri Konan Bédié lors d’une rencontre en fin de semaine dernière.

Comme pour KKB en 2015, le RHDP et particulièrement le PDCI mettra certainement tout en oeuvre pour que la volonté de son chef soit respectée. « Yasmina a de bons soutiens sur le terrain. Mais, ce sera difficile pour elle il faut le reconnaitre. Parce que si elle passe, cela pourrait donner des idées aux détracteurs du président Bédié pour les municipales notamment. Et croyez-moi, le vieux ne peut l’accepter », a confié à Linfodrome un membre du Bureau politique du PDCI-RDA.

La fille de Georges Ouégnin part donc quelque peu handicapée. Même si on le sait, en politique, seule l’urne détient la vérité.

Abraham KOUASSI
Voir ses articles