Législatives prochaines/ Bédié prend le balai :Georges Ouegnin, sa fille Yasmina, Djédjé Bagnon et 45 personnalités suspendues

Politique
Publié le Source : Soir info
legislatives-prochaines-bedie-prend-le-balai-georges-ouegnin-sa-fille-yasmina-djedje-bagnon-et-45-personnalites-suspendues

Après les délégués départementaux et communaux, candidats indépendants démis de leurs fonctions, Henri Konan Bédié (HKB), le « Sphinx » de Daoukro, a repris le bâton et la serpillière.

Une semaine après avoir relevé de leur fonction, plusieurs Délégués départementaux et communaux candidats indépendants aux législatives du 18 décembre 2016, il vient de suspendre 47 personnalités issues du Comité des sages et du Bureau politique, dont l'emblématique Georges Ouegnin, ancien chef du protocole d’État sous Félix Houphouet-Boigny. Le bâton du président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci-Rda) s'est également abattu sur la fille de celui-ci, Yasmina Ouegnin, députée Pdci de Cocody. HKB a aussi coupé « la tête » à Oka Amani, membre du Comité des sages qui a été relevé de ses fonctions de superviseur des activités du Pdci-Rda dans le département de Sakassou. Tout comme Joachim Djédjé Bagnon, président du Conseil régional du Gôh. Les décisions de l'ancien chef de l’État, déchu par un coup d’État en décembre 1999, alors qu'il maintenait à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca) des membres de la haute direction du Rassemblement des Républicains (Rdr), dont Henriette Dagri Diabaté, Amadou Gon Coulibaly, Gilbert Kafana Koné, n'ont pas été motivées.

A lire: Législatives/ Les dessous de la candidature de Duncan à Bassam

Il est simplement écrit que « sont suspendues jusqu’à nouvel ordre, de leurs fonctions et de toutes activités du Pdci-Rda, les personnalités ci-après membres du Bureau politique et du Comité des sages. M. Oka Amani, membre du comité des sages, est relevé de ses fonctions de superviseur des activités du Pdci-rda dans le Département de Sakassou ». Mais, il reste évident que ces sanctions ont un lien direct avec les élections législatives, dans lesquelles, Bédié a négocié, en pure perte, le retrait de certains candidats indépendants issus des instances de son parti. Il s'est donc résolu à les sanctionner, dans le secret espoir de les mettre au pas et de faire respecter son autorité de chef. Certains délégués communaux et départementaux comme Bomally Gbouma, Kanté Koffi Patrice, Gba Daouda, Diabaté Vassiriki, Blé Sally Félix, Doulaye Coulibaly, Soro Doulourou, Oulai François... écopent d'une double sanction. Au nombre des « suppliciés », figurent de têtes fortes du Pdci dont des élus et anciens élus de haut rang. Il s'agit, entre autres, de Palé Dimaté, Kramo Kouassi (député sortant, ex-Directeur de campagne d'Essy Amara à la présidentielle de 2015), Kouadio Konan Bertin dit KKB, Aloco Kouassi Arthur, Anoblé Miézan Félix.

A lire aussi: Législatives. Un ministre Rhdp accusé de financer des indépendants.

La sanction, qui soulève des interrogations, est celle qui frappe Joachim Djédjé Bagnon, président du Conseil régional du Gôh. Il est de notoriété publique que Djédjé Bagnon entretient à Gagnoa des relations de soupe au lait voire exécrables avec Maurice Kacou Guikahué, Secrétaire exécutif du Pdci, candidat du Rhdp à Gagnoa. Djédjé Bagnon, l'un des soutiens sûrs de la liste du Rhdp à Yopougon où il réside, est suspecté par l’entourage de Kacou Guikahué de soutenir un candidat indépendant à Gagnoa, sa région d'origine. Ceci explique-t-il cela ? Il en va pour l'Ambassadeur Georges Ouegnin qui paie le soutien à sa fille Yasmina, candidate à Cocody contre Affoussiata Bamba, ministre de la communication, porte-parole adjointe du gouvernement, candidate du Rhdp. Henri Konan Bédié s'est engagé aujourd'hui, à tout crin, à faire régner l'ordre et la discipline au Pdci-Rda. De ce point de vue, il n'est pas question pour Henri Konan Bédié de laisser prospérer le ''mauvais esprit'' qui anime certains responsables du parti doublé du manque de discipline envers la direction du parti. Le successeur de Félix Houphouët-Boigny veut avoir un Pdci-Rda qui lui soit tout entièrement dédié et dont les responsables, à tous les étages, obéissent et exécutent les ordres.

Armand B. DEPEYLA

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.ci, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.