Garde républicaine: Wattao échappe à un assassinat

Publié le Modifié le
garde-republicaine-wattao-echappe-a-un-assassinat
Politique

Récemment nommé patron de la Garde républicaine (GR), le Colonel Issiaka Ouattara dit Wattao a manqué de peu de se faire assassiner hier, jeudi 3 mars 2017 dans les locaux de l’unité à Treichville.

Issiaka Ouattara dit Wattao, Commandant de la Garde républicaine a échappé de peu à un assassinat. De fait, l’ancien chef rebelle selon nos informations a été la cible de l’arme d’un de ses éléments. Proche collaborateur de l’officier, Eddy Image a relaté les circonstances de l’incident sur les réseaux sociaux.

« Ce Jeudi 02 Mars 2017 aux environs de 16 H, un élément de la Garde Républicaine Interné auparavant à l'hôpital Psychiatrique de Bingerville a piqué sa crise. Aussitôt Informé de la situation le Colonel Wattao a quitté son bureau au Palais présidentiel pour se rendre sur les lieux », a-t-il expliqué puis d’ajouter qu’à la vue de son commandant, le soldat, « pris de Panique a tiré à bout  portant avec sa Kalachinikov sur le Colonel Wattao, mais la balle n'a pas eu d'effet sur le Chef de corps ».

Par ailleurs, Eddy Image a fait savoir que le soldat malade a été maitrisé par la garde rapprochée de Wattao.  

Abraham KOUASSI
Voir ses articles