Présidentielle 2020 / Candidature de Guillaume Soro

La cinglante réplique d’un cadre du Rdr aux partisans de la candidature de Guillaume Soro

Politique
Publié le Source : Linfodrome
la-cinglante-replique-d-un-cadre-du-rdr-aux-partisans-de-la-candidature-de-guillaume-soro Phdr

Depuis Abuja où il séjournait dans le cadre de la 1ère session parlementaire de la Communauté économique des états de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), Abel Djohoré, député de Ouragahio et cadre du Rassemblement des républicains (Rdr), a répondu aux partisans d’une candidature de Guillaume Soro en 2020.

Plusieurs voix issues des associations de la société civile ainsi que celles des membres des ex forces nouvelles réputées être proche du président de l’Assemblée nationale se font entendre pour réclamer une candidature de Guillaume Soro à la présidentielle de 2020. Sur ce sujet d’actualité, l’honorable Abel Djohoré, secrétaire général adjoint chargé de la planification stratégique et des statistiques politiques, a été invité à se prononcer lors d’un entretien téléphonique datant du jeudi 17 mai 2018. Dans cet entretien réalisé par la rédaction du quotidien l’Inter, le député de Ouragahio, s’est insurgé contre les partisans de ce projet.

Pour lui, que les partisans de ce projet recommandent également à Guillaume Soro de quitter la tête du parlement ivoirien acquis sous la bannière de son parti le RDR. « Que ceux qui demandent la candidature de Guillaume Soro en 2020 lui demandent également sa démission du poste de président de l'Assemblée nationale », a repondu l’honorable Abel Djohoré, député de Ouragahio et cadre du Rdr, aux militants de la candidature de Guillaume Soro aux élections présidentielles de 2020. 

Selon ce cadre du Rassemblement des républicains, son parti le Rdr est une formation politique qui se veut structurée, coordonnée et disciplinée. A l’en croire, aucun cadre ne peut s’y frayer un chemin tout seul. A cette démission de la tête du parlement ivoirien, Abel Djohoré a également recommandé aux « lieutenants » de Guillaume Soro, de demander le retrait de leur mentor de toutes les instances politiques du Rdr. « Qu’ils l’emmènent à démissionner de la vice-présidence du Rdr et du Parti » a-t-il fustigé.

Rappelons que ce n’est un secret pour personne, le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro est sollicité par plusieurs associations de la société civile, et de ses camarades de luttes, afin de conduire une « révolution générationnelle ». Laquelle révolution conduira à un  passage de  flambeau  entre l'ancienne génération et la  nouvelle aux affaires d’Etat.

 

Jean Kelly Kouassi (Stg)

Jean Kelly KOUASSI
Voir ses articles