Perquisition et découverte d’armes chez Ange Kessi : Un proche du procureur militaire livre des confidences

Politique
Publié le Source : Linfodrome
perquisition-et-decouverte-d-armes-chez-ange-kessi-un-proche-du-procureur-militaire-livre-des-confidences Les images des armes et tenues militaires découvertes au domicile du colonel Ange Kessi (Ph: Dr)

L’affaire enfle sur les réseaux sociaux. Avec l’image en appui qui la confirme. La gendarmerie a opéré une perquisition au domicile du procureur militaire, Ange Bernard Kessi Kouamé, où elle a découvert un stock d’armes de guerre et de tenues militaires.

Cette découverte fait suite à l’arrestation de l’un des collaborateurs du procureur militaire accusée de vente d’armes volées.

Selon les premières explications du lieutenant-colonel, Ange Kessi, publiées par des sites, les armes découvertes à son domicile, loin de constituer une poudrière, sont celles qui auraient servi pour des jugements. Il les a fait convoyer chez lui pour les stocker en raison des travaux de réhabilitation de la Tour A où se trouvent ses bureaux.

Un proche du Capitaine de Corvette que nous avons joint, faute d’avoir le concerné lui-même, confirme ces dires. Selon ce proche du procureur militaire, les armes trouvées chez lui sont belle et bien des scellées qui ont été transférées sur les lieux alors que le parquet militaire attendait d’intégrer ses nouveaux bureaux. « En attendant que les nouveaux locaux soient apprêtés, pendant six mois, on a transféré tous les effets au domicile du colonel. Y compris les armes sous scellées et les tenues », explique notre source, qui donne la liste de 8 kalachnikovs, 4 fusils d’assaut, 2 cailloux, 2 machettes, 2 fusils à pompe, 2 fusils de calibre 12.

C’est une partie de ces armes qui aurait été soutirée par le sieur Koffi Kouadio, collaborateur de Ange Kessi, qui s’est fait prendre au moment où il s’apprêtait à les écouler.

 

F.D.B

Félix D. Bony
Voir ses articles