Divorce PDCI-RHDP : Voici pourquoi Patrick Achi a choisi son camp

Politique
Publié le Source : Linfodrome
divorce-pdci-rhdp-voici-pourquoi-patrick-achi-a-choisi-son-camp Patrick Achi était au meeting d'hommage à Bédié à Gagnoa

Le Secrétaire Général de la Présidence, Patrick Achi, a, ce samedi 18 Août à Gagnoa, rehaussé de sa présence le meeting d’hommage du PDCI à Henri Konan Bédié.

Au moment où la plupart des ministres et présidents d’institutions issus du PDCI ont brillé par leur absence au meeting d’hommage au Président Henri Konan Bédié, Patrick Achi, lui, a fait le déplacement de Gagnoa. Le Secrétaire Général de la Présidence était aux côtés des responsables du PDCI pour réaffirmer la volonté de leur parti de reconquérir le pouvoir en 2020. Pouvait-il en être autrement surtout que, dans son speech, le secrétaire exécutif du parti dirigé par Bédié a été on ne peut plus clair sur le sens de ce meeting ?

« Cette rencontre est une rencontre de clarification. Tu viens de démontrer que tu es PDCI. Tu resteras PDCI. Quand on t’envoie en mission, n’oublie pas d’où tu viens », a déclaré Maurice Kakou Guikahué. En un mot comme en mille, le meeting de Gagnoa était l’occasion pour tous les ministres, élus et autres cadres du PDCI de démontrer encore une fois qu’ils n’ont pas rénoncé à leur engagement en faveur du PDCI pour le parti unifié RHDP.

Malheureusement, au niveau des membres du gouvernement et des présidents d’institutions, seul Patrick Achi était présent. La preuve que les absents ont choisi leur camp, et M. Achi, lui aussi, le sien, c’est-à-dire le PDCI. Les absents ont eu tort car, comme le dit Guikahué, ‘’le Président Bédié représente la conscience morale de la Côte d’Ivoire’’. « Il demeure la force de stabilisation de la situation politique dans notre pays. Henri Konan Bédié est devenu l’emblème vers qui convergent les hommes politiques. Ses vertus font de lui un démocrate à l’écoute des autres. Toutes ces valeurs font de lui un houphouétiste à la quête permanente de la paix », a confié Maurice Kakou Guikahué.

David YALA