CPI/ Après le report de son procès: Gbagbo s’adresse aux Ivoiriens depuis La Haye, son message à Georges-Armand Ouégnin

Politique
Publié le Source : Linfodrome
cpi-apres-le-report-de-son-proces-gbagbo-s-adresse-aux-ivoiriens-depuis-la-haye-son-message-a-georges-armand-ouegnin Gbagbo recommande aux Ivoiriens et surtout à ses partisans d’œuvrer à la recherche de la paix

Laurent Gbagbo recommande aux Ivoiriens et surtout à ses partisans d’œuvrer constamment et sans relâche à la recherche de la paix, du pardon et de la réconciliation entre toutes les filles et tous les fils de la Côte d’Ivoire. Lors d’une rencontre qu’il a eue avec le professeur Georges-Armand Ouégnin, président de EDS, au lendemain du report de son procès au 12 novembre 2018, l’ancien chef de l’Etat ivoirien a réaffirmé son désir de voir une Côte d’Ivoire rassemblée et réconciliée. Ci-dessous son message relayé par le Porte parole adjoint de EDS, Franck Anderson Kouassi.

Le vendredi 05 octobre 2018, de 13h à 16h45, à sa demande, le professeur Georges-Armand Ouégnin, président de EDS, a été reçu en audience, pour la troisième fois, par le président Laurent Gbagbo, au Pénitencier de la Cour Pénale Internationale, à La Haye.

Le président Ouégnin a exprimé au référent politique de la plate forme EDS, le soutien et la solidarité renouvelés de ses militants et sympathisants. Il a aussi partagé avec le président Gbagbo des nouvelles relatives à l’actualité en Côte d’Ivoire.

En réaction, le président Laurent Gbagbo s’est réjouit de cette troisième visite de son ex-collaborateur qu’il a chargé d’exprimer au peuple ivoirien, notamment à ses nombreux sympathisants, toute sa gratitude et son infinie reconnaissance pour leur soutien et leur solidarité qu’ils n’ont eu de cesse d’exprimer depuis les événements post électoraux de 2011.

Le président Laurent Gbagbo a surtout recommandé au leader de EDS d’œuvrer constamment et sans relâche dans le sens du rassemblement du peuple de Côte d’Ivoire et l’a exhorté à ne ménager aucun effort pour la paix, le pardon et la réconciliation entre toutes les filles et tous les fils de ce pays, « notre patrimoine commun que nous devons préserver dans l’amour, dans la paix et dans la fraternité ».

Fait à Abidjan, le 05 octobre 2018
Pour le président de EDS
Le Porte parole adjoint
Franck Anderson Kouassi