Libération de Laurent Gbagbo : De sérieuses réserves sur l'information qui circule, le porte-parole officiel de l’ex-président fait une mise au point

Publié le Modifié le
liberation-de-laurent-gbagbo-de-serieuses-reserves-sur-l-information-qui-circule-le-porte-parole-officiel-de-l-ex-president-fait-une-mise-au-point Franck Anderson Kouassi, porte-parole officiel du Fpi, émet de sérieuses réserves sur l'information qui a fuité
Politique

L’information est partie comme une traînée de poussière. Elle a été confirmée par la folle ambiance qu’il y a eu au domicile de l’ex-Première dame, Simone Ehivet Gbagbo. Il s’agit de la libération annoncée de Laurent Gbagbo. L’ex-chef de l’Etat détenu à la Haye, où il comparait devant la Cour pénale internationale (Cpi) bénéficierait d’une liberté provisoire.

Cette nouvelle a fait danser certains de ses partisans, partout dans la ville d’Abidjan. Notamment dans son fief à Yopougon, où des populations ont bruyamment manifesté leur joie dans les rues. Mais, joint pour être plus certain de l’information, le Secrétaire général adjoint, porte-parole du parti présidé par Laurent Gbagbo reste pantois. « En tant que Secrétaire général adjoint, porte-parole officiel du président Gbagbo, je n’ai pas encore cette information. Je suis encore à l’écoute de la Cpi. Je ne peux pas confirmer ce qui se dit », répond Franck Anderson Kouassi.

Quid de la manifestation de joie et de la réaction livrée à la presse par Simone Gbagbo ? « Je ne sais pas d’où elle a eu l’information, mais je reste encore à l’écoute de la Haye, car je n’ai pas cette information », précise M. Kouassi.

Voilà qui devrait mettre du bémol à la joie des partisans de l’ex-président qui jubilent dans les quartiers et communes d’Abidjan.

En dernière minute, la vidéo réalisée lors de la réaction de l’ex-Première dame aux journalistes qui ont accouru à son domicile, a été retirée de sa page facebook officielle. Idem sur des médias tel BBC qui a livré l’information et l’a retirée également.

F.D.B

Félix D. Bony
Voir ses articles