Côte d'Ivoire

Emile Constant Bombet (PDCI) sort de sa réserve et assène des vérités aux ‘’houphouétistes’’ du Rhdp

Publié le Modifié le
emile-constant-bombet-pdci-sort-de-sa-reserve-et-assene-des-verites-aux-houphouetistes-du-rhdp Emile Constant Bombet demeure en effet persuadé que le Sphinx de Daoukro incarne les véritables valeurs de l’houphouétisme.
Politique

Alors que le débat sur l’houphouétisme fait rage à 17 mois du scrutin présidentiel d’octobre 2020, l’ancien ministre de l’Intérieur d’Houphouët Boigny et vice-président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), Emile Constant Bombet entend mettre fin au débat politique.

Le ministre Emile Constant Bombet n’a pas voulu donner dans la langue de bois quand il a été invité à prendre la parole, le mercredi 19 juin 2019, à la maison du Pdci, à Abidjan- Cocody dans le cadre des mercredis du parti septuagénaire. Selon lui, l’houphouétisme est un héritage multidimensionnel de valeurs qui découlent de la vie du premier président ivoirien feu Félix Houphouët Boigny. Lesquelles valeurs ne sont nulle part ailleurs qu’au sein de sa formation politique, le Pdci, l’ex-allié de la coalition au pouvoir se réclamant fils d’Houphouët Boigny. « Houphouët a toujours recherché la paix. La devise : l’union-discipline-travail résume la vision d’Houphouët. Houphouët appliquait des valeurs déterminantes à sa vie. Il a tout donné à la Côte d’Ivoire. Houphouët, c’est la recherche obstinée de la paix. Houphouet était humble dans son comportement et dans son agir. Malheureusement, la génération actuelle est malmenée par le démon de l’argent. N’ayons pas peur de dire la vérité à cause de nos postes. Pour pratiquer l’houphouétisme, il faut la sincérité, ne pas considérer l’argent comme la quintessence de votre existence. La flamme de l’houphouétisme a toujours demeuré au sein du Pdci. L’héritage d’Houphouët Boigny est un héritage pour le Pdci et pour toute la nation.», a dit le vice-président du Pdci

Emile Constant Bombet demeure en effet persuadé que le Sphinx de Daoukro incarne les véritables valeurs de l’houphouétisme. Selon lui, c’est à lui que le premier président ivoirien Félix Houphouët Boigny a légué son héritage politique. « Déjà en 1982, Bédié président de l’Assemblée nationale prônait la paix, menait le combat pour le bonheur. La trajectoire de notre pays a-t-elle respecté ses valeurs ? Houphouët a tracé la voie pour nous. Notre rôle c’est d’élargir les sillons tracés par nos aînés. Les Ivoiriens attendent que nous puissions nous retrouver. Laisser crier et brayer. Nous devons voir comment ramener la paix. C’est ça l’houphouétisme. Houphouët était un homme de méthode. Où est passé tout cela ? Qui peut ramener cette cohésion, cette fraternité ? C’est le Pdci. Dans une discussion, ce n’est pas celui qui crie qui a raison. Mais celui qui est calme, souriant. Le Pdci n’est pas un parti de haine. Le Pdci n’a pas besoin de faire un procès des autres. Mais, il a besoin de se retrouver.», a indiqué l’ex-ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, avant de prodiguer de sages conseils aux militants et cadres du Pdci en vue d’être convainquants auprès des populations pour la conquête du pouvoir d’Etat en 2020. « Allons dans les villages, les campements, expliquons les vertus de la fraternité, de la paix. Dans nos villages, l’étranger est roi. Si on donne la chambre à l’étranger, mais si l’étranger ne comprend pas qu’on a réaménagé la chambre pour lui. Ne prenons pas les armes. Prônons la paix. Le militant du Pdci doit être l’exemple. Evitons la polémique. Le Pdci veut épargner au citoyen ivoirien des larmes de sang. Il faut que nous renforcions notre démarche. Nous devons travailler la main dans la main. C’est l’unité qui doit être notre force. », a dit Emile Constant Bombet, faisant maintes fois référence à la philosophie et aux pratiques de son maitre, feu Félix Houphouët-Boigny.

 

Maxime KOUADIO