Cpi/Acquittement de Gbagbo et Blé Goudé : La Chambre de première instance I vient de déposer l’exposé écrit des motifs

Publié le Modifié le
cpi-acquittement-de-gbagbo-et-ble-goude-le-juge-cuno-tarfusser-vient-de-deposer-l-expose-ecrit-des-motifs Le juge Cuno Tarfusser vient de rendre sa décision écrite
Politique

La Chambre de première instance I de la CPI a déposé a déposé ce mardi 16 juillet 2019, l’exposé écrit des motifs de l'acquittement de Laurent Gbagbo et Blé Goudé.

Dans ses motifs, tels qu’exposés aux annexes A et B, la Majorité traite et approfondit tous les points soulevés dans la décision orale. En particulier, elle explique pourquoi, selon elle,
1) le Procureur n’a pas démontré qu’il existait un « plan commun » destiné à maintenir Laurent Gbagbo au pouvoir et comprenant la commission de crimes à l’encontre de civils ;
2) le Procureur n’a pas étayé l’allégation d’existence d’une politique ayant pour but d’attaquer une population civile, sur la base des modes opératoires récurrents auxquels auraient répondu les violences et des autres éléments de preuve indirects cités à l’appui de cette allégation ;
3)  le Procureur n’a pas démontré que les crimes tels qu’allégués dans les charges ont été commis en application ou dans la poursuite de la politique d’un État ou d’une organisation ayant pour but d’attaquer la population civile ;
4) le Procureur n’a pas démontré que les discours prononcés en public par Laurent Gbagbo ou Charles Blé Goudé étaient constitutifs du fait d’ordonner, solliciter ou encourager la commission des crimes allégués, ni que l’un ou l’autre des accusés a contribué en connaissance de cause ou intentionnellement à la commission de tels crimes. Nous y reviendrons.
Jonas BAIKEH