Des confidences sur le séjour de Soro en Europe : Une rencontre prévue avec Blé Goudé

Publié le Modifié le
des-confidences-sur-le-sejour-de-soro-en-europe-une-rencontre-prevue-avec-ble-goude Photo d'archives
Politique

L’actualité politique ivoirienne sera marquée dans les toutes prochaines semaines par une rencontre entre l'ex-leader des jeunes patriotes, Charles Blé Goudé, et l'ex-président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro.

En Europe, depuis plusieurs semaines, le député de Ferké n'a pas cessé de maintenir le contact avec son successeur à la tête de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (Fesci) Charles Blé Goudé. « Je puis vous assurer que depuis près d’un mois qu’il est là, il n’y a pas une seule semaine où lui et Blé Goudé ne se parlent pas au téléphone », a confié à L'inter un proche de Guillaume Soro. L'information nous a été confirmée par un proche de Charles Blé Goudé lequel souligne que le rapprochement entre les deux anciens leaders estudiantins sera couronné début septembre par une rencontre à La Haye. C'est dans la ville néerlandaise que Charles Blé Goudé, acquitté de crimes contre l'humanité en première instance par la Cour pénale internationale, vit sa liberté conditionnelle. Il s’agira pour Guillaume Soro, apprend-on, d'exprimer, dans un premier temps, sa compassion et son soutien à Charles Blé Goudé pour l’épreuve qu’il traverse. Il devrait saisir, ensuite, l’occasion pour présenter son pardon à Charles Blé Goudé pour les incompréhensions qui ont émaillé leurs relations. Enfin, Guillaume Soro devrait inviter son hôte à s’engager dans la même vision politique que lui quant à l’avenir de la Côte d’Ivoire qui passe par les échéances de 2020.

En attendant son entrevue avec l'ancien ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo, le chef de l'ex-rébellion des Forces nouvelles, se trouve à Paris où il multiplie les contacts avec les responsables de mouvements de soutien qui lui sont proches. L'objectif, pour Guillaume Soro, candidat présumé à la présidentielle de 2020, est d'asseoir sa popularité. Très régulièrement, le député de Ferké rencontre le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), Henri Konan Bédié, qui séjourne, lui aussi, dans la capitale française. 

Refus de Gbagbo. Selon nos informations, l'ex-chef d’État, Laurent Gbagbo, qui, lui, vit sa liberté conditionnelle à Bruxelles en Belgique, a refusé de recevoir celui qui fut, à une certaine époque, son Premier ministre. Pourtant, glisse une source bien informée, Henri Konan Bédié, récent visiteur de Laurent Gbagbo, a fait un lobbying pour que le fondateur du Front populaire ivoirien (Fpi) accepte de recevoir Guillaume Soro. Le sphinx de Daoukro aurait notamment mis en avant le fait que M. Soro ait marqué son accord pour prendre part, avec son Comité politique, à la plateforme de l'opposition en construction. Avec cet argument, M. Bédié aurait tenté en vain de convaincre Laurent Gbagbo d'associer Guillaume Soro à leurs retrouvailles du lundi 29 juillet 2019.

 

Blaise BONSIE (Correspondant en France)