En visite à Abengourou, Guikahué au Rhdp : « Continuez de ramasser vos tabourets, le Pdci prendra la chaise royale en 2020 »

Politique
Publié le Source : Linfodrome
en-visite-a-abengourou-guikahue-au-rhdp-continuez-de-ramasser-vos-tabourets-le-pdci-prendra-la-chaise-royale-en-2020 Guikahué a lancé une pique ironique à l’endroit particulier d’Adjoumani

Le Secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (Pdci-Rda), Maurice Kakou Guikahué, était, le dimanche 25 août 2019, à Abengourou. Officiellement, il y était à la faveur pour une réunion dite d’harmonisation des activités des acteurs politiques du Pdci des régions du Bounkani, du Gontougo, de l’Indénié-Djuablin et du Sud-Comoé. Une rencontre que le proche collaborateur de Henri Konan Bédié n’a pas raté pour jeter de grosses pierres dans le jardin du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). 

« Continuez de ramasser vos tabourets, le Pdci prendra la chaise royale en 2020 », a-t-il lancé à l’endroit du parti au pouvoir. La figure de proue du plus vieux parti de Côte d’Ivoire s’est convaincu que le Rhdp est sérieusement tourmenté par la capacité de mobilisation des militants du Pdci. « Ceux qui ont pensé faire du Pdci une bouchée, ont commencé à vivre les dures réalités du terrain face à la solidité de ce parti. Le président Henri Konan Bédie et le Pdci sont  devenus le programme de gouvernement du Rhdp. En vérité, c’est l’expression de leur désarroi. Ils sont perturbés, leurs nuits sont hantés parce qu’ils se sont rendus compte que ceux qui leur ont promis qu’ils leur donneraient le Pdci sur un plateau en or, les ont trompés. Laissons-les vivre leur psychodrame. Sans le Pdci-Rda, le Rdr n’est rien», a-t-il fait prévaloir avant de lancer une pique ironique à l’endroit particulier de Kouassi Kobena Adjoumani : « C’est l’ancien haut-parleur en panne du Pdci que le Rdr a utilisé pour en faire sa sono ». Aussi a-t-il longuement félicité lesdits militants dont la détermination a, selon lui, permis au Pdci de sortir vainqueur de la bataille de sa survie. « Si nous redoublons d’efforts, notre victoire sera inéluctable en 2020 », a soutenu Kacou Guikahué, avant d’exhorter ses hôtes du moment à opposer leur conviction politique aux nombreuses tentatives « d’achats de conscience ». Dans sa lancée, le Secrétaire exécutif du parti septuagénaire a abordé les questions relatives à la reforme de la Commission électorale indépendante (Cei) et des Cartes nationales d’identité (Cei); des sujets qui, à l’en croire, sont loin d’être clos.

Sur les débauchages de nombreux cadres de son parti, Maurice Kacou Guikahué a laissé croire que cette transhumance est loin d’avoir ébranlé son parti « Le président Henri Konan Bédié est devenu plus fort que jamais. En 2020, nous n’irons pas seulement aux élections. Nous irons récupérer le fauteuil présidentiel », a-t-il laissé entendre, avant de justifier ses propos : « Si nous avons pu faire élire le Rdr en 2010 et en 2015, c’est que nous pouvons nous faire élire nous-mêmes. Et nous le ferons ».

Au demeurant, il a promis démontrer, le 19 octobre prochain, à travers un grand rassemblement à Yamoussoukro, que le Pdci-Rda a conservé ses militants de base en dépit des apparences. Bien avant lui, la maire d’Abengourou, Amoikon Kouakou Banga a fait un rappel historique du séjour de Félix Houpouët-Boigny dans sa ville, avant de déclarer que « la victoire du Pdci en 2020 partira de l’Est du pays ».

Zéphirin NANGO

(Correspondant régional)