Côte d'Ivoire

Obsèques de DJ Arafat : Mamadou Koulibaly s’en prend au pouvoir Ouattara

Politique
Publié le Source : Linfodrome
obseques-de-dj-arafat-mamadou-koulibaly-s-en-prend-au-pouvoir-ouattara Mamadou Koulibaly a vertement critiqué le pouvoir en place à propos des obsèques de DJ Arafat

Dans une vidéo publiée ce jeudi 5 septembre 2019 sur les réseaux sociaux, Mamadou Koulibay, ex-président de Lider s’est prononcé sur plusieurs sujets dont les obsèques de DJ Arafat qui, selon lui, ont été arrachées à la famille du défunt, juste pour s’attirer la sympathie des fans de l’artiste surnommés Chinois.

Mamadou Koulibaly n’a pas raté le pouvoir Ouattara sur l’organisation des obsèques de DJ Arafat. Selon l’ex-président de l’Assemblée nationale, le pouvoir d’Abidjan a voulu se fabriquer des supporters à travers ces funérailles. « Ils veulent encore se fabriquer des clubs de supporters inconditionnels. Une nouvelle ethnie nait en Côte d’Ivoire : les Chinois. Leur modèle, c’est un Japonais. Le gouvernement se dit, ceux-là, on va les prendre. Ils ne sont ni Guéré, ni Yacouba, ni Dioula, ni RDR, ni FPI. On va les prendre. La direction du RDR arrache les funérailles privées à une famille, à des jeunes et puis ils se positionnent comme maitre de cérémonie. Et puis le gouvernement s’engage en conseil des ministres. Décidé, on prend en charge le tout », a-t-il dit avant de s’en prendre au ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko : « Le ministre de la Défense est le maitre de cérémonie de tout ça. Et puis, ils utilisent les fonds publics. Ils s’en vont, ils invitent leurs amis. Et puis clash, ça ne marche pas »

Pour Mamadou Koulibaly, au lieu que le gouvernement démissionne, après la profanation de la tombe de DJ Arafat, il « détourne l’attention des gens » en faisant un remaniement ministériel. « Alors qu’on croyait que le gouvernement allait, ce mercredi, tirer les leçons pour prendre des sanctions parce que quand vous engagez l’Etat comme ça sur cette voie et que ça tourne mal, l’honneur demande que l’on tire les leçons et que l’on démissionne. Mais là, au contraire, pour détourner l’attention des gens, on dit qu’on va faire un remaniement ministériel. Beaucoup de naïfs se sont dit, ah Ouattara va… », a-t-il souligné avant de soutenir que le président de la République « cherche des directeurs régionaux et des directeurs locaux de campagne », dans la perspective de la présidentielle 2020.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.