Gnamien Konan charge le régime : «Les gens ont vraiment fait de ce pays une République bananière»

Politique
Publié le Source : Soir info
gnamien-konan-charge-le-regime-les-gens-ont-vraiment-fait-de-ce-pays-une-republique-bananiere Gnamien Konan a raillé le régime Ouattara.

Le président de La Nouvelle Côte d’Ivoire, Gnamien Konan, n’a pas pris de gants pour critiquer le régime Ouattara. Dans des écrits on ne peut plus allusifs sur Facebook, mardi 22 octobre 2019, le député de Botro a fustigé le parti au pouvoir.

«Les gens ont vraiment fait de ce pays, une République bananière et tribale. Des chefs traditionnels manipulés pour dire merci au président, pour une nomination administrative! Folklorique!!! Comment ont-ils fait pour créer de nouveaux fonctionnaires fictifs à la Fonction publique? C’est un vrai désastre intellectuel», a chargé, sans ménagement, l’ex-ministre de la Fonction publique et de la réforme administrative.

« Et ils sont vraiment convaincus qu’en faisant construire des routes et des ponts à crédit par les Chinois, ils vont développer la Côte d’Ivoire! Ils osent parler de croissance dans un pays dont l’effectif des classes varie entre 80 et 130 élèves. Ils parlent sans arrêt de travail des enfants, alors que l’école est médiocre et ne fabrique que des chômeurs. Ils osent parler d’émergence dans un pays exportateur de matières premières agricoles et importateur de produits alimentaires», a dénoncé l’ex-président-fondateur de l’Union pour la Côte d’Ivoire (Upci).

En outre, l’ancien Directeur général (Dg) des douanes ivoiriennes, Gnamien Konan, a affiché son opposition à un autre mandat d’Alassane Ouattara à la tête du pays.

«Pourvu qu’ils ne nous parlent plus de troisième mandat, comme si la nouvelle Constitution avait effacé toutes les lois de la République. Dans ce cas, il aurait fallu dissoudre toutes les institutions y compris la présidence de la République, et refaire toutes les élections aussitôt», a dit l’ancien ministre de l'Habitat et du logement social, Gnamien Konan.

Le nombre ‘’pléthorique’’ du dernier gouvernement n’a pas échappé à la raillerie de celui qui a été l’allié du régime Ouattara. «Ils parlent même, aussi de conseil de ministres à soixante. J’espère que dans treize mois, on ne les entendra plus parler. Ni ici ni ailleurs», a craché Gnamien Konan, qui a été aussi ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

SYLLA Arouna