Côte d'Ivoire

Situation sécuritaire : Les résidences de Fofié Kouakou perquisitionnées à Korhogo

Politique
Publié le Source : L'inter
situation-securitaire-les-residences-de-fofie-kouakou-perquisitionnees-a-korhogo Le colonel Martin Fofié Kouakou

L’information a fait le tour des réseaux sociaux, amplifiée par une publication de Moussa Touré, conseiller en communication de Guillaume Soro : ce vendredi 3 janvier 2020, le colonel Martin Fofié Kouakou aurait subi une perquisition à sa résidence de Korhogo.

Selon les informations recoupées par L’inter, l’officier de l’armée, connu pour être une des principales figures de l’ex-rébellion, a vu deux de ses résidences « effectivement perquisitionnées ». L’une de ces résidences se trouve au quartier « Quatorze », non loin de la préfecture de police ; la seconde est située pas trop loin des locaux de la Cnps, route de Mbengué. « Ses résidences ont été effectivement perquisitionnées.

Mais le colonel, qui n’est pas sur place à Korhogo, a été averti », glisse une source proche de l’officier. Martin Fofié Kouakou se trouverait dans son village dans le département de Bondoukou.

Les enquêteurs étaient-ils à la recherche d’armes ou de tout autre élément compromettant ? On peut légitimement le penser. Cette double perquisition survient dans un contexte particulier. L'ancien président de l'Assemblée nationale, chef de l’ex-rébellion, Guillaume Soro, est visé par un mandat d'arrêt international. Il est accusé de tentative d'atteinte contre l'autorité de l’État et l'intégrité du territoire national, de recel de détournement de deniers publics et de blanchiment de capitaux.

A Abidjan, la résidence de M. Soro a été perquisitionnée. Mais pas seulement celle du député de Ferké, actuellement en exil en France. A Abidjan, à Bouaké et à Ferké, les résidences de personnalités proches de l’ex-Pan (Alain Lobognon, Simon Soro, Affoussiata Bamba-Lamine, Kanigui Soro, Soul to Soul) ont été également perquisitionnées, ont annoncé vendredi 3 janvier, leurs avocats.

La particularité avec Martin Fofié Kouakou, c’est qu’il est un militaire. Cet officier de l’armée était l’homme fort de Korhogo durant la rébellion, entre 2002 et 2010.

Kisselminan COULIBALY