CNI/Après le report du débat sur la Rti 1, Adama Bictogo : « Je m’y étais préparé.»

Politique
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
cni-apres-le-report-du-debat-sur-la-rti-1-adama-bictogo-je-m-y-etais-prepare Adama Bictogo était déterminé à faire mordre la poussière à Guikahué

Adama Bictogo, le directeur exécutif du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), était déterminé plus que jamais à faire mordre la poussière à Maurice Kacou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), lors du débat télévisé portant sur le processus de renouvellement de la Carte nationale d’identité (Cni). Lequel débat devait se tenir ce mercredi 4 mars 2020 à 20 h 50 sur les antennes de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (Rti 1).

La réaction du directeur exécutif du Rhdp ne s’est pas fait attendre. Quelques heures après l’annonce du report du débat télévisé sur les antennes de Rti 1, il est sorti de sa tanière pour apporter la réplique à ceux, qui jusque-là, estimaient qu’il ne pouvait pas mener un débat sur la Cni avec Maurice Kacou Guikahué.

« J'ai été saisi par le directeur général de la rti du report du débat qui devait se tenir ce soir, sur Rti1 et dont le thème était : Le renouvellement de la CNI entre polémiques, difficultés et nécessité. Les raisons évoqués par la direction générale de la rti, portent sur la dimension et les hautes responsabilités des deux débateurs au niveau politique ont amené le directeur général de la rti à opter pour le changement de format de 26 minutes à 90 minutes, (débat politique) qui permettra d'aborder les questions politiques d'envergure nationale.», a écrit Adama Bictogo sur sa page Facebook, précisant qu’il s’était préparé à éclairer l’opinion des Ivoiriens sur cette affaire.

« Aussi, ai-je pris, acte de ce report. Ceci étant, pour ce soir, je m'y 'étais préparé. Parce que, je suis demandeur de ce type d'échanges pour éclairer l'opinion de nos concitoyens pour nourrir la vérité et enrichir la démocratie.», a dit Adama Bictogo.

                                                               

Maxime KOUADIO