Lutte contre le Coronavirus: Touré Mamadou prend de grandes mesures pour assister la jeunesse ivoirienne

Publié le Modifié le
lutte-contre-le-coronavirus-toure-mamadou-prend-de-grandes-mesures-pour-assister-la-jeunesse-ivoirienne Le ministre Touré Mamadou a fait le point des programmes dont il a la charge.
Politique

Pour les jeunes Ivoiriens, la crise sanitaire qui touche la Côte d’Ivoire, à l'instar des autres pays du monde, ne doit plus être une fatalité. Une batterie de mesures vient d'être prise par le ministre de la Promotion de la jeunesse et de l'emploi des jeunes, Touré Mamadou, pour les soutenir, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. De fait, depuis l'éclatement de la pandémie du Coronavirus, tous les projets et initiatives en faveur des jeunes, dont Touré Mamadou a la charge, ont connu un frein ou à tout le moins, un ralentissement. Du coup, les jeunes, qui ont déjà bénéficié de fonds pour la réalisation de leurs différents projets et ceux encore dans l'attente, pourront continuer de profiter de l’action sociale du gouvernement.

Au cours d'une conférence de presse qu'il a animée, hier lundi 20 avril 2020, à son cabinet, au 5e étage de l'immeuble Cnps, au Plateau, le ministre Touré a fait le point de la situation en cette période difficile. Des mesures, qui ont été prises pour atténuer l'impact de la pandémie sur les programmes d’autonomisation et d’insertion socio-professionnelle en faveur des jeunes, ont été mises en place dans le but de préserver des acquis du Programme social du gouvernement (PsGouv).

Ainsi, au titre de l’opération « Agir pour les jeunes », le ministère de Touré Mamadou a entamé le déblocage des fonds sur les comptes des jeunes sélectionnés. Cette opération, comme l'a indiqué le ministre de la Promotion de la jeunesse et de l'emploi des jeunes, continue et devrait s’achever d’ici au 30 avril 2020. Il y a également la poursuite des décaissements, avec une priorité accordée aux jeunes dont les activités sont réalisables malgré la crise sanitaire. En effet, en lien avec l’Unacoopecci, le ministère a décidé d'un report de trois mois des échéances de remboursement des prêts contractés par les jeunes dont les projets sont entrés en exécution.

Touré Mamadou a annoncé, en outre, la poursuite de la préparation du lancement de la phase 3 de « Agir pour les jeunes », prévue pour début juillet 2020.

Faut-il le souligner, la deuxième phase est perturbée par la pandémie. Cette phase concerne 21 409 jeunes. « Je voudrais rassurer que les jeunes sélectionnés auront des ressources sur leurs comptes », a dit le ministre Touré, ajoutant que le processus de décaissement sera accéléré.

Pour ce qui concerne le financement des Micro et petites entreprises (Mpe) et des projets structurants, Touré Mamadou a indiqué que le traitement des dossiers va connaître une accélération, grâce à la diligence des services de la Direction du partenariat et du financement du ministère. Ces dossiers seront transmis puis traités à la Banque nationale d'investissement (Bni), en vue d’une sélection définitive avant le 15 mai 2020. Aussi, « au plus tard » le 15 mai, des chèques seront remis aux jeunes retenus pour leurs projets structurants choisis. De même, a souligné le ministre Touré, grâce au Fonds de soutien au secteur informel, les jeunes qui veulent accompagner la lutte contre la Covid-19, à travers des projets innovants, pourront bénéficier de ce fonds. « Toute action allant dans ce sens sera soutenue », a-t-il dit. Par rapport à cette situation, la priorité sera accordée aux entreprises exerçant dans le secteur de la production de matériels de protection contre la Covid-19, comme les masques et le gel hydroalcoolique.

500 000 opportunités d’insertion des jeunes

Touré Mamadou a rappelé les efforts du gouvernement pour soulager les populations ivoiriennes. Principalement, il a parlé du Programme social du gouvernement 2019-2020. Quatre axes stratégiques ont été dégagés et visent à « améliorer l'employabilité et l’accès à un emploi décent et stable des jeunes et des femmes ». Ainsi, le gouvernement, à travers le ministère dirigé par M. Touré, s'est fixé pour objectif de mobiliser 500 000 opportunités d’insertion pour la jeunesse ivoirienne. De ce point de vue, 346 150 opportunités, en termes de possibilités de formations, de stages, d’emplois et de financement de projets, ont été trouvées.

À la fin du mois de décembre, 73 489 jeunes ont bénéficié des programmes du gouvernement, sur un objectif de 77 004 jeunes. Ces programmes concernent l’entreprenariat, où 34 399 emplois ont été créés. Parlant de développement des compétences, 17 391 jeunes ont été pris en compte. Quand 15 149 ont pu être mis en stage effectivement. Pour les Travaux à haute intensité de main d’œuvre (Thimo), 6 550 jeunes ont été insérés. Ce programme devrait débuter au mois de mai, en raison de la pandémie de Coronavirus.

Touré Mamadou, qui concentre ses efforts sur ce pan de la gouvernance Ouattara, a annoncé, par ailleurs, qu'en 2020, son ministère veut mettre en œuvre différentes actions au profit de 264 936 bénéficiaires. Avant de relever qu'au 31 mars, 41 971 ont déjà été pris en charge. Il a expliqué que les primes de stage pour les jeunes déjà en situation mais qui ont été renvoyés à la maison à cause du Coronavirus, continueront de percevoir leur primes mensuels. M. Touré, se voulant rassurant, a affirmé que la liste des jeunes retenus dans les localités mais qui n'ont pas eu droit à une cérémonie symbolique de remise de chèques, sera publiée. Ils pourront donc recevoir leurs chèques comme les autres jeunes bénéficiaires. « Nous devons finir rapidement « Agir 2 »», a-t-il indiqué, ajoutant que la phase 3 va toucher « 112 000 jeunes ».

Dans le cadre de la sensibilisation sur le Coronavirus, le conférencier a déclaré qu'en plus des 700 jeunes bénévoles recrutés pour cette initiative, d'autres jeunes seront cooptés pour atteindre le nombre de 1 000. Ces jeunes toucheront la somme de 45 000 F Cfa par mois sur trois mois, le temps que durera l'opération de sensibilisation. « Je dis aux jeunes de garder espoir. Pour les activités qui sont arrêtées, toutes vont avoir des soutiens », a-t-il lancé. Avant de répondre à l'opposition qui dénonce une campagne électorale déguisée.

« Il faut élever le niveau du débat… Les gouvernements sérieux, comme celui de la Côte d'Ivoire, ont pris à bras le corps la pandémie et annoncent des mesures. Le gouvernement ivoirien est préoccupé par la situation de ses concitoyens. La politique politicienne ne nous intéresse pas. Le plus important, ce sont les effets de ces mesures qui seront ressentis par les Ivoiriens », a soutenu Touré Mamadou, assurant que le gouvernement travaille à permettre la reprise des activités de ces jeunes, à la fin de la pandémie.



Hervé KPODION