Crise au RHDP/ Adama Bictogo menace ouvertement MABRI: « il est coupable d’un manquement grave »

Politique
Publié le Source : Linfodrome
crise-au-rhdp-adama-bictogo-menace-ouvertement-mabri-il-est-coupable-d-un-manquement-grave Crise au Rhdp. Les jours à venir s’annoncent orageux autour de Ouattara.

Albert Mabri Toikeusse est sur la sellette. Malmené au sein de sa propre formation politique, l’Union pour la démocratie et la paix ( Udpci), Albert Mabri Toikeusse, fait maintenant très mauvaise impression au sein du Rhdp, dont il est pourtant le n°2.

Dans ce parti agrégateur fondé par Alassabne Ouattara et où on avait fermé les yeux et bouche sur l’attitude et les agissements d’Albert Mabri Toikeusse, Adama Bictogo, le Directeur Exécutif vient de lui remonter les bretelles, l’accusant de manquement grave à ses responsabilités. Hier, vendredi 24 avril 2020, lors d’une réunion tenue au siège du Rdr, à la rue Lépic, à l’initiative de 11 des 13 coordonnateurs de l’Udpci du district d’Abidjan ayant épousé la candidature du Premier Amadou Gon Coulibaly, Adama Bictogo s’est voulu sans pitié pour Albert Mabri Toikeusse.

«  J’ai reçu des militants Rhdp, issus de l’ex-Udpci. Depuis la mise en place du Rhdp, il a été demandé à tous les partis de se mettre en veilleuse. C’est ce qui a été fait par tous les partis. On ne peut pas en même temps se réclamer du Rhdp et tenir des réunions en tant que Udpci. Donc, les coordonnateurs du District et 4 vice-présidents sont venus pour réaffirmer d’une part, leur engagement conformément à l’idéologie et au principe Rhdp, et d’autre part, marquer leur soutien à la candidature du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, choix du Rhdp à la réunion du Conseil politique du 12 mars 2020.

En tant que Directeur exécutif, pour moi, dès lors que des militants réaffirment leur engagement, je me dois de les recevoir et de leur assurer de ma disponibilité et de mon soutien , a martelé l’ancien ministre de l’intégration africaine. Et Bictogo d’enfoncer littéralement le clou. «  Pour l’heure, la position du ministre Mabri ne peut pas être ma position et je ne connais pas son agenda et le programme de ses rencontres qu’il pourrait avoir avec le président du Directoire, le président du parti. Ce que je sais, c’est qu’il a tenu une réunion au nom de l’Udpci, qui, pour moi, est une entrave et un manquement au bon fonctionnement du Rhdp. Ça, je considère que c’est un manquement qui rame à contre-courant de engagement des militants de l’ex-Udpci »’ a assené Bictogo, visiblement rouge de colère. Les jours à venir s’annoncent orageux au Rhdp.

 

Armand B. DEPEYLA