Présidentielles 2020, palabres entre le Rhdp et l'Udpci: Amadou Gon attendu pour régler le cas Mabri

Publié le
presidentielles-2020-palabres-entre-le-rhdp-et-l-udpci-amadou-gon-attendu-pour-regler-le-cas-mabri Le Premier ministre Amadou Gon.
Politique

La convalescence du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, à Paris (France) depuis bientôt un mois (il s'est envolé le 2 mai 2020) pour des raisons de santé, touche à sa fin. Et le chef du gouvernement ivoirien se porte bien, et même très bien, selon plusieurs sources.

Il devrait être de retour à Abidjan, sauf changement de dernière minute, en fin de cette semaine, avec, apprend-on, une véritable impatience de reprendre le travail et faire avancer les dossiers laissés en suspens. Entre autres dossiers, la gestion de la pandémie de la Covid 19 et ses effets néfastes sur l'économie ivoirienne, le suivi du plan d'aide sociale aux populations fragiles, l'appui aux entreprises du secteur privé.

Au chapitre politique, l'organisation des élections présidentielles de 2020, l'épineuse question de la Commission électorale indépendante (Cei) toujours récusée par l'opposition, figurent en bonne place sur l'agenda du Premier ministre, avec une pointe d'importance accordée cependant à son investiture comme candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) prévue pour fin juin 2020. Sur ce chapitre également, le Premier ministre Amadou Gon, par ailleurs, président du directoire du Rhdp, est impatient de régler le dossier d'Abdallah Albert Mabri Toikeusse.

Lire la suite dans L'inter du 28 mai 2020