Présidentielle 2020/ Adama Bictogo confirme officiellement : « Alassane Ouattara sera le candidat du Rhdp »

Politique
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
presidentielle-2020-adama-bictogo-confirme-officiellement-alassane-ouattara-sera-le-candidat-du-rhdp

Adama Bictogo, directeur exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) vient de confirmer officiellement que le président ivoirien, Alassane Ouattara, sera le candidat du parti à la présidentielle prévue en octobre 2020 en Côte d’Ivoire.

Le directeur exécutif du Rhdp a annoncé la candidature d’Alassane Ouattara à l’élection présidentielle qui aura lieu dans 3 mois en octobre 2020 en Côte d’Ivoire. Adama Bictogo a livré cette information à l’occasion de la cérémonie d’hommages des femmes du Rhdp au Premier Ministre décédé Amadou Gon Coulibaly, ce dimanche 26 juillet 2020, au palais de la Culture d’Abidjan-Treichville. « Alassane Ouattara sera le candidat du Rhdp », a-t-il rassuré devant une foule de femmes qui ont brandit le portrait du président de la République. L’homme politique, surnommé le diamant noir, a ajouté : « Alassane Ouattara, monsieur le président, les femmes, les jeunes filles, vous appellent. Le devoir vous appelle ».

Pour leur part, les femmes du Rhdp ont promis payer la caution de 50 millions de Fcfa pour la candidature d’Alassane Ouattara. Elles lui ont lancé un appel pressant pour que « dans l’intérêt supérieur de la nation », il revienne sur sa décision initiale de ne pas briguer un 3e mandat et accepte d’être le candidat du Rhdp. « Nous femmes du Rhdp, ses sœurs, ses filles, prenons l’engagement solennel de nous acquitter de la totalité de la caution de 50 millions de Fcfa exigée pour sa candidature à la présidentielle du 31 octobre 2020 », a déclaré Odette Ehui Agnero, présidente de l’union nationale des femmes du Rhdp.

Elle a souligné que le président ivoirien est leur « guide », leur « mentor » et leur « boussole ». Selon Odette Ehui Agnero, cette décision des femmes du Rhdp intervient après une « analyse critique » de la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire, suite au décès d’Amadou Gon Coulibaly qui était le candidat de leur parti. Elle a parlé au nom de toutes les femmes du Rhdp.

Quant à Kandia Camara, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, elle a transmis le message de la chancelière, Henriette Dagri Diabaté, à Alassane Ouattara et aux femmes du Rhdp. « Je demande au président Alassane Ouattara de rester président de la République pour que la Côte d’Ivoire demeure dans la paix », a-t-elle indiqué.

La ministre a également fait des confidences et précisé que l’heure n’est plus aux pleurs. « Ado ne va pas bouger. Il est là. On a attrapé ses pieds. Nous femmes, nous voulons qu’il reste. Comme on veut qu’il soit candidat, il le sera », a révélé Kandia Camara.

Elle a, par ailleurs, invité les femmes du Rhdp à signer massivement les pétitions de parrainage pour la candidature d’Alassane Ouattara. « La victoire est certaine. La campagne commence dès aujourd’hui », a martelé Kandia Camara.

Eddy BIBI