Meeting de l'opposition : Kobenan Adjoumani prévient : « J'interpelle Guikahué de faire beaucoup attention »

Politique
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
meeting-de-l-opposition-kobenan-adjoumani-previent-j-interpelle-guikahue-de-faire-beaucoup-attention Kobenan Adjoumani a fait comprendre à l’opposition que s’il y a des casses, il y aura une réaction ferme du pouvoir en place.

Le ministre Kobenan Adjoumani, porte-parole principal du parti au pouvoir, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), a prévenu Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda), quant au meeting de l’opposition prévu au Plateau, ce samedi 10 octobre 2020 au stade Félix-Houphouët-Boigny. Il lui a demandé de faire « beaucoup attention », dans une interview vidéo publiée ce mercredi 07 octobre 2020 sur page officielle Facebook.

Le porte-parole principal du Rhdp a envoyé un message d’avertissement à Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda et l’un des chefs de file de l’opposition ivoirienne. Kobenan Adjoumani l’a mis en garde quant à d’éventuelles casses qui surviendraient pendant ou après le meeting de l’opposition ce samedi. Faut-il le rappeler, cette opposition a récemment annoncé que ses militants resteront dans le stade Félix-Houphouët-Boigny après le meeting prévu.

 

Kobenan Adjoumani s’est voulu clair et ferme sur la question. « Si leur souci, c'est de casser, ils vont faire un cafouillage, filmer et faire croire au monde entier que la Côte d'Ivoire est en train de bruler alors qu'il n'en est rien. Mais c'est ce qu'il faut éviter parce qu'ils veulent qu'il y ait des affrontements. J'interpelle Guikahué de faire beaucoup attention. Qu'ils ne nous provoquent surtout pas parce que s'ils décident de venir rester au plateau pour faire du n'importe quoi, qu'ils acceptent d'être devant comme ça on va définir les responsabilités », a lâché le porte-parole principal du Rhdp. Il a également souligné que le parti au pouvoir ne tombera pas le piège de l’opposition ivoirienne et avancé que celle-ci est minoritaire face au Rhdp qui a la majorité.

 

Le ministre s’est, par ailleurs, interrogé. « Qu'est-ce que ça veut dire ? Est-ce une insurrection ? Mais qu'ils nous le disent, parce que vous ne pouvez pas faire venir les enfants des autres et leur demander de rester tout le temps dans un stade. Si vous venez et que vous y rester, c'est que vous avez une idée derrière la tête », a-t-il estimé. Selon le porte-parole principal du Rhdp, leur camp est serein. « Pour nous, c'est une manifestation comme tout autre manifestation », a-t-il dit.

 

Lire aussi : Sortie d’Adjoumani à la cathédrale, des militants du Rhdp remontés contre le ministre

 

Kobenan Adjoumani a aussi fait quelques suppositions. « Je sais comment le Pdci fonctionne et surtout Guikahué. Certainement, ils ont des difficultés pour remplir le stade. Et leur souhait, c'est de voir le gouvernement, par rapport à leur déclaration, dire que cette manifestation est interdite. Mais nous n'allons pas le faire », a indiqué l’homme politique.

 

Pour lui, Maurice Kakou Guikahué sait que les militants de l’opposition ne voudront pas venir et rester dans le stade. « Personne ne veut voir son fils participer à une telle manifestation », a ajouté le porte-parole principal du Rhdp. Il a aussi invité l’opposition à oublier les manifestations et à plutôt s’organiser pour aller aux élections présidentielles prévues le 31 octobre 2020.

Eddy BIBI