Après son arrestation manquée, Bédié brise le silence : « Restons mobilisés contre ce régime autocratique qui a bafoué la Constitution.»

Publié le
apres-son-arrestation-manquee-bedie-brise-le-silence-restons-mobilises-contre-ce-regime-autocratique-qui-a-bafoue-la-constitution Henri Konan Bédié exige le départ du président Alassane Ouattara du pouvoir.
Politique

Henri Konan Bédié, le tout nouveau président du Conseil national de transition (CNT) ne démord pas. Après son arrestation manquée le mardi 03 novembre 2020 à sa résidence à Abidjan-Cocody, il a tenu à réagir pour rassurer ses militants et dévoiler son état d’esprit.

Déterminé plus que jamais à œuvrer pour le départ sans précédent du président de la République, Alassane Ouattara du pouvoir, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) vient de briser le silence. Après avoir échappé mardi soir à une arrestation, il a tenu à sortir de sa réserve pour démontrer sa détermination. Laquelle détermination devant aboutir à rétablir l’ordre constitutionnel qui dit-il, avoir été ‘’bafoué’’.

« Restons mobilisés pour l’amour de la Côte d’Ivoire réconciliée pour le retour de la paix et contre ce régime autocratique qui a bafoué la Constitution. », a réagi le Sphinx de Daoukro dans une publication postée ce mercredi 4 novembre 2020 sur sa page Facebook.

 

Maxime KOUADIO