Émergence promise en 2020 : Bédié parle plutôt de "reculs sur tous les plans" et critique sévèrement le régime en place

Politique
Publié le Source : Linfodrome
emergence-promise-en-2020-bedie-parle-plutot-de-reculs-sur-tous-les-plans-et-critique-severement-le-regime-en-place Henri Konan Bédié a aussi souhaité une bonne et paisible année 2021 aux Ivoiriens. (Ph:DR)

Le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci-Rda), Henri Konan Bédié, dans son récent discours de nouvel an, a attaqué la promesse faite par le gouvernement ivoirien d'atteindre l'émergence à l'horizon 2020. En ce début d'année 2021, pour le chef de file de l'opposition ivoirienne, la Côte d'Ivoire a reculé sur tous les plans. Il a sévèrement critiqué le régime du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) actuellement au pouvoir.

En ce début d'année 2021, l'ancien chef d'État, Henri Konan Bédié a estimé que l'émergence tant promise aux Ivoiriens en 2020 n'est toujours pas atteinte. Le président du Pdci-Rda a surtout qualifié la situation actuelle de la Côte d'Ivoire de "reculs sur tous les plans". Il s'est montré très critique à l'endroit du gouvernement ivoirien, dans son message de nouvel an. "C'est une réalité que notre vie sociale est en pleine régression. Les organismes internationaux nous confirment que nous ne sommes pas dans un imaginaire comme les dirigeants actuels veulent nous le faire croire. Le régime Rhdp nous avait prédit une année 2020 qui serait celle de l'émergence, celle au cours de laquelle tous les indicateurs sociaux et du développement humain, serait au vert. C'est toute autre chose qu'il nous a servi : des reculs sur tous les plans », a déclaré l'homme politique.

Henri Konan Bédié a évoqué d'autres points qui préoccupent l'opposition ivoirienne. Il a demandé entre autres, la libération des détenus politiques pour faciliter le dialogue entre le pouvoir Rhdp et l'opposition. Selon l'ancien chef de l'État, l'unique option viable pour sortir de "l'impasse" politique dans laquelle se trouve le pays, est un "dialogue national" franc. « Tous ensemble, impliquons-nous avec force et amour dans la préparation et la mise en œuvre de cet important cadre pour la recherche de solutions pour une paix durable dans notre pays », a exhorté Henri Konan Bédié.

Le leader de l'opposition a par ailleurs, tenu ce propos interpellatif : «Nous voulons une nation ivoirienne démocratique, humaniste et solidaire, en tant que démocrates, nous n'allons pas renoncer à ces valeurs».

Eddy BIBI