Côte d'Ivoire

Décès de Tia Koné, ancien président de la Cour Suprême

Publié le Modifié le
deces-de-tia-kone-ancien-president-de-la-cour-supreme Tia Koné a tiré sa révérence
Politique

L’ancien président de la Cour Suprême (13 juillet 2000-13 avril 2011), Tia Koné, a tiré sa révérence. La triste nouvelle a été annoncée, ce mardi 9 février 2021, par le président de l’UDPCI, Mabri Toikeusse.

L’ancien président de la Cour Suprême, Tia Koné, n’est plus. L’information a été publiée, ce mardi 9 février 2021 par le président de l’UDPCI, Mabri Toikeusse, sur sa page Facebook. « J'ai appris avec beaucoup de tristesse les décès du Président Tia KONE et de Madame Solange Woi Messe ».

Si Mabri ne lève pas un coin du voile sur les circonstances du décès de l’ancien président de la Cour Suprême, il présente, néanmoins ses condoléances aux familles éplorées. « Puisse Dieu accepter leur âme et consoler leur famille, Madame Lucienne Tia et le Doyen Alphonse Woi Messe en particulier. Condoléances à la Sous-préfecture de Gbangbegouine, au pays Toura, à Biankouma et à la grande région du Tonkpi ».

On se souvient que lors de la présidentielle de 2000, Tia Koné, alors président de la Cour Suprême, avait éliminé Émile Constant Bombet « pour détournement des fonds de l’UE », Henri Konan Bédié « pour certificat médical établi en France »…et Alassane Dramane Ouattara « pour nationalité douteuse ».

En 2018, cet ancien dirigeant de l’UDPCI a quitté ce parti pour créer le sien : l’Union pour la défense républicaine (UDR), née le 28 avril 2018.

 

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.