Plus d’un an après sa mort : Ce qu’est devenu la résidence de Wattao

Politique
Publié le Source : Linfodrome
plus-d-un-an-apres-sa-mort-ce-qu-est-devenu-la-residence-de-wattao La maison de Wattao est à l'abandon.

Après la mort du colonel Issiaka Ouattara dit « Wattao », ancien commandant des unités rattachées à l’Etat-major général des forces armées (Uremg), nous retrouvons sa propriété sise à Marcory dans un état déplorable.

Décédé le dimanche 05 janvier 2020, le colonel Issiaka Ouattara nommé « Wattao » a été rendu célèbre par sa participation à la rébellion de 2002 et son haut rang dans le gouvernement ivoirien. Honorée par le peuple et le gouvernement ivoirien lors de son inhumation, nous constatons avec tristesse l’état déplorable de sa maison.

Ce mercredi 24 février 2021, l’équipe de linfodrome s’est rendue aux alentours du domicile du colonel Wattao en vue de s’enquérir de l’état des lieux sujets à de nombreuses histoires après sa mort. En effet, il a été reporté que son domicile avait été vidé de tous les accessoires militaires du défunt (tenus militaires, armes, minutions etc) juste après sa disparition. Encore que sa maison avait été perquisitionnée, une information démentie par le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré.

Un vieil homme trouvé à la guérite nous a informé que l’accès à la résidence était interdit vu que toutes les affaires de l’ancien chef de la garde républicaine n’y avaient pas été retirées.

Toutefois, fort a été de constater que cette maison qui luisait par le passé n’est plus que l’ombre d’elle-même. Le garage autrefois bondé de voitures militaires et de luxe ne laissait apercevoir que des bâches en piteux états. La façade présentait un portail dont la couleur a perdu de son éclat et des arbres dont le feuillage étaient défraichis. Le portail entrouvert permettait de voir une cour remplit d’herbes et une piscine mal entretenue.

Un décor qui prouve que la résidence du natif de Doropo a été laissé pour compte.

Qu’en est-il de sa famille ? Quel est l’état de ces autres biens ? Est-il normal que les biens d’un homme ayant servi le pays soient dans un pareil état ? Toutes ces questions restent sans réponses et suscitent l’intérêt de la population.

Grace-Aude Kouakou (Stg)

en Collaboration avec Abibatou Kéré (Stg)