A quelques jours des législatives

Dabou: Le maire et le ministre Essis Esmel à couteaux tirés

Politique
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
dabou-le-maire-et-un-ministre-essis-esmel-a-couteaux-tires Le maire de Dabou, Yédé Niagne n'est pas content de l'attitude du ministre Essis Emmanuel

Rien ne va plus entre le maire de Dabou, Yédé Niagne Jean Claude et le ministre de la promotion de l'investissement privé, Essis Esmel Emmanuel, par ailleurs, fils de la localité.

En tout cas, les rififfi qui meublaient leurs relations très brumeuses ont fini par éclater au grand jour, à quelques heures des campagnes pour les élections législatives où le ministre Essis Emmanuel est candidat pour le compte du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Leurs querelles achoppent sur la gestion des ordures ménagères. En effet, pendant la crise électorale d'octobre et novembre 2020, du fait des heurts inter communautaires, les activités des collectivités ont été fortement perturbées. De sorte que les ordures ménagères se sont amoncelées dans presque toutes les artères de la ville. Pour faire face à cette épineuse situation, le maire Yédé Niagne que nous avons rencontré le mercredi 24 mars 2021 soutient avoir entrepris des démarches après de l'autorité nationale de gestion des déchets (Anaged) afin de lui prêter main forte quant à l'enlèvement des déchets. C'était en novembre 2020.

Lire aussi: Coordination régionale Rhdp des Grands ponts/ Essis Esmel: "Il n'y a pas de guerre"

Mais alors que ce dossier connait une amorce de financement et d'exécution, les choses se gâtent dangereusement. " Nous parcourons sur les réseaux sociaux ainsi que des propos dans la ville que le ministre Essis Emmanuel est en train de piloter une opération d'enlèvement des ordures ménagères, au motif que le maire est inactif face aux déchets sous le poids desquels ploie la cité. Nous n'accepterons jamais cette insulte. En ma qualité de premier magistrat, je n'accepterai pas que le ministre initie une telle opération. Le jour où il sera élu maire, il pourrait le faire" dénonce le maire Yédé Niagne, visiblement remonté. Aussi met il l'équipe de la police municipale et les responsables chargés de la salubrité en branle pour empêcher, à partir du corridor, toute velléité d'enlèvement d'ordures ménagères qui n'émanerait pas de l'autorité municipale. En tout cas les agents municipaux sont sur le qui vive. De l'autre côté, les partisans du ministre Essis Emmanuel multiplient les informations faisant état de ce que l'opération de salubrité démarre effectivement ce vendredi 26 février 2021, c'est à dire, à l'ouverture des campagnes pour la législative. Il convient de retenir que le maire Yédé Niagne est délégué département du Rhdp et Essis Emmanuel, coordinateur de ce parti dans la région des Grands ponts.

Norbert Nkaka

(Correspondant régional)