Côte d’Ivoire

Après le décès d’Hamback, Soro Guillaume remercie Dieu de l’avoir sauvé…

Politique
Publié le Source : Linfodrome
apres-le-deces-d-hamback-soro-guillaume-remercie-dieu-de-l-avoir-sauve Guillaume Soro laisse un message intrigant

Aux premières heures de l’annonce du décès du Premier ministre Hamed Bakayoko, il y a eu une sacrée union de solidarité qui s’est emparée de la classe politique ivoirienne. Soro K Guillaume considéré comme l’adversaire le plus farouche du régime d’Abidjan a exprimé sa compassion devant le deuil qui frappe la nation. Mais l’homme ne se laisse pas pour autant saisir par les émotions. Quand il le peut, il envoie des messages intrigants avec le style qui lui est propre.

Le deuil national qui touche le pays fait observer une sorte de ‘’cessez-le-feu’’ au niveau de la classe politique. Au lendemain d’un scrutin législatif où il y a des contentieux dans certaines circonscriptions, des velléités se signalaient déjà. Mais aujourd’hui avec la mort du Premier ministre Hamed Bakayoko, l’accalmie est de mise. Tout le monde pleure Hamback. Soro l’a fait à travers un message qu’il a délivré sur son compte twitter.  

‘’ J’apprends avec une immense douleur le rappel à Dieu ce jour, du Premier ministre Hamed BAKAYOKO, Ministre de la Défense et Chef du Gouvernement, mon ami, mon frère. En ces moments de chagrin, mes pensées émues vont à l’endroit de Yolande son épouse et de ses enfants dont je partage le chagrin et la souffrance. Je m’incline devant la douleur du Worodougou qui, avec cette disparition, perd l’un de ses cadres les plus éminents. Je partage le deuil sincère du peuple ivoirien qui garde de l’illustre disparu, qui fut longtemps mon proche collaborateur et conseiller spécial, l’image d’un homme généreux, ouvert et proche de ses concitoyens. Les circonstances de la vie hélas nous ont conduit à emprunter des parcours politiques différents, opposés et quelquefois conflictuels mais nous avons su, par-dessus tout, garder et préserver notre fraternité et notre affection réciproques. Sa disparition constitue une perte pour notre pays’’.  A signé Guillaume Kigbafori Soro le 10 mars 2021, jour de l’annonce du décès d’Hamed Bakayoko.

Quelques jours après, l’ancien Premier ministre et ancien Président de l’Assemblée nationale rebondit sur les réseaux sociaux avec un tweet plus ou moins intriguant. ‘’ Dieu seul sait ! Je remercie de m’avoir sauvé de la vie et pourtant à l’époque, j’étais très en colère contre lui. Je ne comprenais pas l’acharnement du sort. Aujourd’hui, j’ai mieux compris. Les voies du Seigneur sont insondables. A lui seul la gloire. Qu’il nous éloigne des méchants’’. Pondu hier lundi 15 mars 2021, un tel message laisse en effet la porte à toutes sortes d’interprétations. De quoi a -t - il été sauvé ? Et qui sont les méchants ? 

Homme politique avisé, Soro Guillaume est aussi un expert en communication. Sur les réseaux sociaux, il est de loin, l’un des hommes politiques qui explore au mieux la communication digitale. Tout ce qu’il y fait ou dit est à déchiffrer ou à apprécier avec un microscope. Il est presque omniprésent sur le net ne laissant rien lui échapper.

Avec du recul, Soro Guillaume avait-il besoin de livrer un pareil message au moment où le corps sans vie de Hamed Bakayoko est allongé dans un casier à Ivosep ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien PAN ne manque pas d’occasion pour régler ses comptes.

Ange T. Blaise