Le poste de Kafolo encore attaqué par des djihadistes : Des blessés signalés

Publié le
le-poste-de-kafolo-encore-attaque-par-des-djihadistes-des-blesses-signales Photo d'illustration
Politique

Le poste frontière de Kafolo au Nord de la Côte d’Ivoire a de nouveau essuyé une attaque djihadiste dans la nuit de ce dimanche à lundi, a appris Linfodrome de source sécuritaire.

Après une première sanglante attaque terroriste contre un poste de l'armée ivoirienne à Kafolo qui a fait 14 morts, dans la nuit du 10 au 11 juin 2020, une autre vient d’être signalée. Une attaque qui, à en croire une source sécuritaire, a fait deux blessés du côté des Forces armées de Côte d’Ivoire (Faci).

C’est à 02h du matin, qu’une qurantaine de djihadistes à moto fait irruption au poste de Kafolo. Aussitôt, lancent-ils une attaque sur le poste de Kafolo. Les soldats ivoiriens lancent aussitôt la riposte. Ils réussissent à repousser les terroristes. Et selon un premier bilan provisoire, les Faci auraient enregistré deux blessés. D’autres sources indiquent qu’un soldat côté Faci aurait succombé à ses blessures. Une infodrmation non confirmée pour l’heure. Toutefois, côté djihadiste, aucune perte en vie humaine n’aurait été enregistrée.

Début mars 2021, le contingent de gendarmes en poste à Kafolo a été redéployé côté Mali et ne sont restées sur cette position de Kafolo que les Faci.

Alors ministre de la Défense, Hamed Bakayoko avait annoncé l'arrestation du coordonnateur de l’attaque de Kafolo de « nationalité burkinabée », l'identifiant comme « Sidibé Ali », « dit Sofiane », lors d'un point de presse à l'issue d'un Conseil national de sécurité. Celui-ci avait été « interpellé en Côte d'Ivoire ». Outre le « chef du commando qui a mené l'action », « une trentaine de personnes » ont été arrêtées lors des « opérations de ratissage » menées dans la région depuis l'attaque.