Procès du bombardement de Bouaké: Deux Ivoiriens condamnés à la perpétuité

Politique
Publié le Source : Linfodrome
proces-du-bombardement-de-bouake-deux-ivoiriens-condamnes-a-la-perpetuite Des auteurs de tueries dans le cadre du bombardement de Bouaké condamnés à la perpétuité. (Ph: DR)

Le verdict du procès du Biélorusse Yuri Sushkin et les Ivoiriens Patrice Ouei et Ange Gnanduillet Attualy, les pilotes et co-pilotes, jugés en leur absence pour le bombardement de Bouaké est tombé, ce jeudi 15 avril 2021. Ils sont tous condamnés à la perpétuité.

Accusés pour assassinat, tentative d’assassinat et destructions aggravées dans le cadre du bombardement de Bouaké en 2004, le Biélorusse Yuri Sushkin et les Ivoiriens Patrice Ouei et Ange Gnanduillet Attualy, les pilotes et co-pilotes présumés du raid, ont été condamnés à la peine maximale. Selon RFI, quand bien même ces personnes sont introuvables depuis des années, la condamnation à la perpétuité a été décidée à leur encontre.

« Cette peine maximale, je l’aurais aussi requise si les accusés avaient été là, commence l’avocat général. Car ce qui la justifie, c’est la violence inouïe des faits et montrer qu’on n’assassine pas impunément nos soldats quand ils sont là pour maintenir la paix. » Et le magistrat de détailler les éléments contre les accusés : identification, préméditation… Car, insiste-t-il, « la France ne se venge pas, elle condamne avec ses règles, justes et démocratiques. En vous proposant cette condamnation, j’achève de faire mon métier. J’entreprends maintenant de faire mon devoir. » 

I.B.