Retour de Laurent Gbagbo : Après avoir reçu Koné Katinan et Damana Pickass, KKB fait des confidences

Politique
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
retour-de-laurent-gbagbo-apres-avoir-recu-kone-katinan-et-damana-pickass-kkb-fait-des-confidences Le ministre de la Réconciliation nationale (au centre) a échangé avec les exilés politiques.

En vue d’une cohésion véritable, le ministre de la Réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin, a reçu ce jeudi 06 avril 2021 à son cabinet situé à Abidjan-Plateau, Damana Pickass, Koudou Jeannette, Kone Katinan et d’autres exilés politiques rentrés il y a quelques jours. De retour sur en Côte d'Ivoire depuis le 30 avril 2021, après leur exil, ces proches de l'ancien président Laurent Gbagbo s'investissent dans le processus de réconciliation des Ivoiriens. Ils ont ainsi accepté l'invitation du ministre en charge de la Réconciliation nationale.

Après un moment d’échange avec Kouadio Konan Bertin, Koné Katinan, porte-parole des exilés, a indiqué qu'il s'agissait pour eux, de remercier le président de la République Alassane Ouattara, pour ses efforts accomplis en faveur de leur retour en terre ivoirienne. Il a ajouté qu'ils ont également profité de l’occasion pour exprimer leur compassion au chef de l'Etat, pour les décès de ses Premiers ministres et compagnons de lutte, Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko.

Koné Katinan a par ailleurs précisé que cet acte n’est en aucun cas un "ralliement" au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) ou au Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci). "Je ne suis pas venue ici pour aller au Rhdp ou au Pdci. Nous avons chacun nos idéologies politiques mais nous sommes tous ivoiriens", a-t-il insisté. 

Le porte-parole des exilés a aussi appelé les uns et les autres à la réconciliation véritable. "Nos cœurs doivent se désarmer. Nous sommes conscients des blessures de part et d’autres mais il ne faudrait pas que nos différences soient plus fortes que notre  point commun, la Côte d’Ivoire", a exhorté Koné Katinan. Selon lui, le retour de Laurent Gbagbo constituera un grand pas dans ce processus de réconciliation.

Pour sa part, le ministre de la Réconciliation nationale a salué la noblesse de leur acte. Sur la question du retour de Laurent Gbagbo sur les bords de la lagune ébrié, Il a confié que le processus est en marche et il marche très bien . "Ne vous inquiétez pas, rien ne sera fait à l’encontre de personne", a-t-il garanti. 

Grace Aude Kouakou