Bouaflé: Des chefs traditionnels de la Marahoué expriment leur colère après l’investiture du ministre Adama Koné

Politique
Publié le Source : Linfodrome
bouafle-des-chefs-traditionnels-de-la-marahoue-expriment-leur-colere-apres-l-investiture-du-ministre-adama-kone Les chefs Gouro sont remontés contre le ministre Adama Koné.

Les chefs traditionnels Gouro résident à Abidjan par la voix de leur porte parole chef Zaouré Bi Tra, ont exprimé ce jeudi 17 juin 2021, leur colère et indignation à la suite de l’investiture, de l'ex-ministre de l'Economie et des Finances, Adama Koné, en qualité de leader des cadres de la région de la Marahoué. Une investiture qu’ils ont qualifié de ‘’forfaiture’’ car de nature à désacraliser les us et coutumes de leur peuple. 

Lors d’une conférence de presse animée à Abidjan, ces chefs traditionnels se désolent de voir ridiculiser la communauté Gouro aux yeux du monde, par la désignation d’un cadre de la région du Kabadougou, qui selon eux, n’a aucun sens traditionnellement. Les chefs traditionnels Gouro d’Abidjan soutiennent que le cadre Adama Koné n’est pas leur choix pour occuper le poste de ministre-gouverneur de la Marahoué tout en annonçant qu’une grande réunion sera bientôt organisée à Bouaflé, ville chef lieu de ladite région pour désigner leur choix dans leur pure tradition.

« Les chefs traditionnels Gouro résident à Abidjan dénoncent cette mascarade du cadre de la région de Kabadougou, Adama Koné qui avait annoncé au peuple de la Marahoué, une cérémonie de célébration des élus du RHDP de notre région en lieu et place d’une cérémonie de son investiture samedi 12 juin 2021, en qualité de chef suprême des chefs traditionnels et leaders des cadres. Les chefs traditionnels ne se reconnaissent pas en lui », a tenu à clarifier leur porte parole Zaouré Bi Tra, qui invite les uns et les autres à se départir de l’émotion et de la passion. La région de la Marahoué comprend cinq villes à savoir Bouaflé, Bonon, Sinfra, Zuénoula et Gohitafla ainsi que 18 sous-préfectures.

M.K