Côte d'Ivoire

Bataille District d’Abidjan-Commune du Plateau : Danho Paulin et l’UVICOCI prennent position, ce qui a été décidé

Politique
Publié le Modifié le Source : Linfodrome
bataille-district-d-abidjan-commune-du-plateau-danho-paulin-et-l-uvicoci-prennent-position-ce-qui-a-ete-decide La photo de famille avant la déclaration de l'UVICOCI

Dans une déclaration lue, ce lundi 12 juillet 2021, à son siège au Plateau, en présence de son président Danho Paulin, l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), a apporté son soutien à la commune du Plateau dans la bataille qui l’oppose au District autonome d’Abidjan.

Au terme de la réunion des maires regroupés au sein de l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI), tenue ce lundi 12 juillet 2021, à leur siège, au Plateau, une déclaration a été lue par Mme Dao Macoura, maire de Foumbolo et vice-présidente de l’UVICOCI. Dans ladite déclaration, l’UVICOCI présidée par le maire d’Attécoubé, Claude Danho Paulin, ministre des Sports, les maires de Côte d’Ivoire apportent leur soutien à la commune du Plateau face à la situation qu’elle vit, relative à la destruction de l’ouvrage d’embellissement de l’espace vert de l’Avenue Jean Paul II.

Avant cette déclaration, le maire du Plateau, Jacques Ehouo, a fait un bref rappel des faits et a tenu à préciser qu’il ne s’agit pas d’un conflit politique. « Je tiens à le signifier que le président de l’UVICOCI, très rapidement, a apporté le soutien à la mairie du Plateau. Parce qu’on a constaté que certains de vos confrères ont eu à relever que cela pouvait être un conflit politique. Là, vous voyez aujourd’hui autour de moi, il y a des maires de plusieurs sensibilités. C’est pour dire que la chose commune, c’est-à-dire la gestion de la collectivité, va au-delà des considérations politiques. Aujourd’hui, nous sommes très heureux parce que nous considérons que pour nos administrés, pour nos populations, nous avons besoin qu’on puisse clarifier les compétences de chacun. Et qu’on puisse faire de telle sorte que les actions que nous portons, surtout avec les deniers publics, soient respectées. Ce n’est pas Ehouo Jacques, maire du Plateau, qui a réalisé cet ouvrage, c’est l’argent des contribuables, votre argent, pour un embellissement ».


Ci-dessous la déclaration lue par Mme Dao Macoura, maire de Foumbolo

Déclaration de l’UVICOCI face au problème de la commune du Plateau

« Le bureau de l’UVICOCI a été informé ce jour des faits pratiquement graves intervenus dans la commune du Plateau qui viennent confirmer les cas récurrents d’immixtion d’autres autorités sur les territoires communaux.

Les maires notent que malgré les démarches effectuées auprès des autorités aussi bien le District d’Abidjan que la tutelle, l’incident n’a pu être évité.

C’est pourquoi :

1-L’UVICOCI apporte son soutien à la commune du Plateau face à la situation qu’elle vit relative à la destruction de l’ouvrage d’embellissement de l’espace vert de l’avenue Jean Paul II ;

2-Apporte également son soutien à tous les maires qui vivent pareilles situations dans leurs communes respectives ;

3-L’UVICOCI souhaite la clarification de toutes les compétences dévolues aux collectivités ;

4-Appelle à une concertation préalable dans de pareilles situations ;

 5-Appelle la tutelle à prendre ses responsabilités en cas de conflits de compétences entre collectivités ;

6-Demande à la commune du Plateau d’engager toutes les démarches administratives et judiciaires pour que soient retrouvées toutes les personnes impliquées dans ces actes de vandalisme ;

7-Demande à la mairie du Plateau de surseoir temporairement à la reprise des travaux ;

8-S’engage à saisir le Ministre de tutelle pour le règlement du problème ;

9-Assure le Président de la République que les maires de Côte d’Ivoire, travaillent dans sa vision de développement de proximité et s’engage à ne pas le compromettre. Cependant, les maires tiennent à ce que chaque collectivité travaille selon les compétences qui lui sont dévolues ».

Adolphe Angoua

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.