Yamoussoukro : Ecole des Forces Armées de Zambakro 111 élèves-officiers reçoivent leurs épaulettes d’officiers

Politique
Publié le Source : Linfodrome
yamoussoukro-ecole-des-forces-armees-de-zambakro-111-eleves-officiers-recoivent-leurs-epaulettes-d-officiers La 52 ème promotion d’un effectif de 111 élèves-officiers dont 92 de nationalité ivoirienne et 19 de nationalité étrangère, et 9 officiers féminins.

Le Ministre d’Etat, ministre de la Défense, Tiéné Ibrahima, a procédé, le jeudi 22 juillet dernier, lors de la traditionnelle fête de fin d’année de l’Ecole des Forces Armées (EFA) de Zambakro, à la cérémonie de remise d’épaulettes à la 52 ème promotion sortante Amadou Gon Coulibaly des élèves-officiers d’active et à la 15 eme promotion des médecins élèves-officiers pour ont choisi comme parrain, le Général de Corps d’Armée, Gervais Kouakou Kouassi, ancien Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale et l’actuel président du Conseil d’Administration de l’Agence Foncière Rurale (AFOR).

 C’est en présence du Premier Ministre Patrick Achi, représentant le chef de l’Etat, chef suprême des Armées et autres personnalités de haut rang, autorités militaires, coutumières, religieuses. La 52 ème promotion d’un effectif de 111 élèves-officiers dont 92 de nationalité ivoirienne et 19 de nationalité étrangère ayant achevé leurs années d’études comporte en son sein 9 officiers féminins ont reçu leurs épaulettes d'officiers. La 15 ème promotion des médecins élèves-officiers d’un effectif de 9 médecins-élèves officiers dont 7 généralistes et 2 dentistes ont, quant à eux, reçu le grade de Lieutenant et sous-Lieutenant. Mais le Ministre a-t-il également procédé au baptême de la 51 ème promotion Hamed Bakayoko des officiers d’active de 1 ère année qui ont choisi pour parrain, le général de corps d’Armée, Philippe Mangou. A cette double cérémonie de remise d’épaulettes et de baptême de promotion le ministre de la Défense, Téné Birahima, a salué la contribution remarquable des deux illustres fils de Côte d’Ivoire au développement de notre pays qui ont été de tous les combats politiques pour l’avènement d’une Côte d’Ivoire nouvelle auprès du chef de l’Etat que sont feu le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly et de feu le Premier Ministre Hamed Bakayoko.

Convaincu que c’est en référence de leurs nombreuses qualités humaines et professionnelles auxquelles nos jeunes soldats doivent s’identifier. Aussi il a invité les soldats à s’inspirer de l’exemple de rigueur, d’excellence et de courage qui caractérisent leurs parrains. Non sans leur demander de demeurer des modèles et fidèles à leur serment face au drapeau pour servir dans l’union et la loyauté la nation ivoirienne. ‘’C’est un beau symbole, c’est très gratifiant que d’avoir opté comme nom de baptême pour votre promotion celui du Premier Ministre Hamed Bakayoko. Il y a toujours à apprendre de celui qui, au cœur d’une époque troublée n’a pas tremblé, n’a pas dévié. Il a su garder au plus profond de lui-même, et quoi qu’il lui coûte, cet idéal qu’il nous laisse comme héritage : aimer et servir son pays jusqu’à la dernière énergie. Et de les inviter à aimer votre pays, à penser d’abord à la patrie, à la République avant tout autre considération’’ a-t-il conseillé la promotion Hamed Bakayoko. Quant aux sous-lieutenants de la promotion Amadou Gon Coulibaly il leur demandé de ‘’s’engager à demeurer fiers et loyaux et courageux à l’image du ‘’Lion’’ comme on l’appelait affectueusement mais également des officiers engagés à être des officiers déterminés dans leurs tâches.’’ Le Ministre a invité les soldats à rester attachés aux dimensions de leur fonction. A savoir ‘’des militaires engagés pour servir son pays, des officiers détenteurs d’une autorité et d’être des chefs qui commandent des frères d’armes en rassurant que cette fraternité contient d’exigence et de responsabilité.’’ Le Colonel Jean-Christophe Mouho, commandant de l’EFA a suggéré.


Aux officiers sortants le Colonel leur a révélé qu’en rentrant dans le corps de la communauté de chefs militaires unis par le sens du devoir et le goût des responsabilités et en s’engageant à porter l’épaulette ils  choisissent une voie faite d’exigences et de renoncement, le succès des armes de la Côte d’Ivoire et de pays leurs respectifs. ‘’Vous vous apprêtez à endosser une charge singulière des soldats dans l’exécution des missions  qui vous seront confiées. Pour cela il vous faudra apprendre votre métier et forger votre caractère de chefs conscients. Vu qu’on ne vous pardonnera plus aucune approximation ni décisions'' les a-t-il conseillé. Avant de les recommander à l’ardeur au travail dans l’humilité. Et de les inviter à ce que dans le cadre de leur prise de décision l’observance des lois, les règlements militaires ainsi que le souvenir de votre serment d’officier. Ainsi ‘’ils éviteront beaucoup de tracas et  trouveront une immense fierté à assumer les conséquences de leurs décisions.’’

 

PAUQUOUD Charles Noël

Correspondant régional